Egypte

Arménie
Ethiopie

Présentation

Pellentesque et ipsum ut libero pretium posuere eget vitae erat.

Avec près de cent cinq millions d’habitants, l’Égypte est l’État le plus peuplé du monde arabophone et celui aussi qui possède la plus importante population chrétienne avec 20 millions de fidèles, soit approximativement 181 % de la population totale. Les chrétiens Coptes, en grande majorité orthodoxes, sont les chrétiens évangélisés par l’apôtre Saint Marc au premier siècle, descendants des peuples de l’Égypte Antique, Aegyptus, d’où ils tirent leur nom et leur langue.

 

Depuis, ils subissent alternativement des cycles de persécution puis de calme relatif. De manière générale, ils sont traités en citoyens de seconde catégorie et un certain nombre de métiers leurs sont interdits. Beaucoup ne vivent que du tri des déchets dans des bidonvilles d’une insalubrité totale, privés d’eau ou d’électricité, au milieu des ordures. 1/3 d’entre eux ne savent ni lire, ni écrire et gagnent environ 1 euro par jour.

 

En 2011, dans le sillage de la « Révolution égyptienne », les actes antichrétiens se multiplient sous la pression des islamistes : attentats, emprisonnements arbitraires, meurtres, vandalisme, pillages, discriminations, etc.

 

L’horreur progresse lentement mais sûrement.

 

Ainsi, en 2015, les images de 21 chrétiens égyptiens habillés en orange et agenouillés sur une plage de Lybie puis égorgés par des soldats de l’organisation Etat islamique font le tour du monde. En Egypte, dans les églises et les maisons, dans les écoles et les entreprises, la fraternité et la solidarité, le silence et la prière répondent à la violence. Les coptes sont toujours debout.

 

Insécurité, persécutions et pauvreté extrême… Le quotidien des Égyptiens vivant dans les banlieues des grandes villes du pays, en Haute Egypte et dans le Sinaï où sévit désormais l’Organisation État islamique est sombre. C’est dans ce contexte que SOS Chrétiens d’Orient pose pour la première fois les pieds en Egypte en janvier 2016. Dès lors, ses équipes, détachées au Caire de façon saisonnière, apportent une réponse d’urgence, développent des projets de soutien social et économique adaptés aux chrétiens isolés, abandonnés et marginalisés.

 

En 2018, suivant les pas de Sœur Emmanuelle en Égypte, SOS Chrétiens d’Orient pérennise sa mission et s’installe de façon permanente dans le bidonville des chiffonniers d’Ezbet El Nakhl au Caire où 60.000 chiffonniers se terrent dans des constructions précaires. Dans la foulée, elle étend ses activités à Alexandrie puis dans le village chrétien reculé de Deir Rifa en Haute-Egypte et au bidonville du 15 Mai où 500 familles chrétiennes vivent sur des monceaux de détritus, dans une odeur insoutenable.

 

Distributions de matériels scolaires, de vêtements, donations de colis alimentaires, mise en place de prêts solidaires, enseignement du français, visites aux familles, aide aux orphelins, aux personnes en situation de handicap et aux plus démunis sont désormais le lot des volontaires de SOS Chrétiens d’Orient en Egypte.

 

En vivant avec les exclus et les plus pauvres du pays, en partageant leur quotidien, les volontaires de la mission sont en première ligne pour secourir les chiffonniers chrétiens si chers à Sœur Emmanuelle et à son fidèle assistant le docteur Adel Ghali, toujours mobilisé aux côtés de SOS Chrétiens d’Orient.

 

EGYPTE
Types d'intervention
REJOIGNEZ NOTRE EQUIPE EN EGYPTE

Les projets en Egypte

Les chiffres clés de la mission

Temps forts de notre action

L’EGYPTE vu par des photographes

Chef de mission