Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les maraudes du coeur

Contexte

La nuit tombée dans les rues du Caire et d’Alexandrie, lorsque les villes s’endorment, et que la plupart des habitants rentre chez eux, des silhouettes invisibles au grand jour commencent à s’animer.

 

Les sans-abris, souvent des femmes seules, ou des familles qui ont passé la journée à mendier ou à proposer aux voitures un coup de chiffon contre une livre ou deux, se retrouvent maintenant recroquevillés le ventre creux et soumis à toute l’insécurité que représente la nuit dans les grandes villes : drogues, agressions, maladies…

 

Les chiffonniers qui, profitant de la fraicheur nocturne, toute relative, commencent à s’atteler à leur lourde besogne de récolte des déchets. Reconnaissables à leur tunique orange, telle celle des prisonniers, ils déambulent par groupes de trois ou quatre ramassant des déchets, balayant le sable des rues, qui sera encore présent le lendemain matin, entassant leur trouvaille dans des camionnettes qu’ils ramèneront au bidonville pour les vendre au meilleur prix et nourrir leurs familles.

égypte
Chiffres clés
25 kg de viande par semaine
750 repas distribués par mois
120 familles aidées par semaine
1/3 des Egyptiens sont très pauvres

Projet

Une fois par semaine, les volontaires de SOS Chrétiens d’Orient entreprennent la préparation et la distribution de centaines de repas chauds pour ces oubliés de la nuit.

 

Les sacs, contenant un plat chaud, une soupe, quelques crudités, du pain, sont chargés dans plusieurs véhicules puis chaque groupe quadrille les quartiers pour les distribuer à ceux qui en ont tant besoin.

 

La distribution ne dure jamais très longtemps, les pauvres ne manquent pas dans les rues. Des gens nus, mutilés, d’une maigreur effroyable, gisent par terre aux yeux de tout le monde, sans que quelque chose soit fait pour eux. La barrière de la langue pousse les volontaires à s’exprimer autrement, une main sur le cœur, reconnaissant, un sourire, un regard chargé d’amitié et de soutien, parfois une prière qui leur dit d’aller en paix puis ils remontent en voiture et la tournée continue.

 

Rentré à l’appartement, chacun gardera en mémoire les quelques visages rencontrés, qu’il confiera dans une dernière prière avant de s’endormir pour la journée suivante, chargée elle aussi.

Vos dons en action

Avec 11€, vous offrez un repas chaud à une personne de la rue

Avec 12€, vous vous achetez 18 kilos de riz, qui participeront à préparer 120 repas

Avec 900€, vous financez un mois de maraude à Alexandrie.

IL EST TEMPS D’AGIR

En Égypte, la pauvreté n’a pas d’âge. Sur le bord de la route, les volontaires distribuent régulièrement des repas chauds à des mères seules avec des enfants en bas âge. En faisant un don, vous soutenez ces familles décimées par la pauvreté et leur garantissez de se coucher le ventre plein dans les rues inanimées du Caire et d’Alexandrie.

Bénéficiaire du projet

Leila Farag
Amie de l'association en charge des maraudes

J’avais un rêve et en un clin d’œil, SOS Chrétiens d’Orient m’a aidé à le réaliser. Ils m’ont aidé à dessiner un sourire sur les visages des sans-abris.

J’ai trouvé chez les volontaires, l’amour, la gentillesse, l’humilité, des jeunes qui ont laissé toute leur vie pour venir à l’étranger aider des gens qu’ils ne connaissent pas. Ils ont l’amour de Jésus dans leur cœur.

REJOIGNEZ NOS ÉQUIPES EN MISSION