Actualités

Béatification des moines de tibhirine

News - 06/02/2018

Dans les années 90, au printemps de la décennie noire qui a frappé le sol algérien, dix-neuf religieux dont sept moines cisterciens sont assassinés par le groupe islamique armé (GIA). 

Les moines de Tibhirine vivaient aux pieds des montagnes de l’Atlas dans un monastère perdu au milieu de la végétation abondante de la belle Algérie. Le chemin pour mener au monastère est encore jonché d’oliviers. 
Attentifs à toutes les populations locales, les moines étaient appréciés pour leur disponibilité, leur don et leur amour pour les plus pauvres. 

Le quotidien des moines était rythmé par la prière et le service auprès de ceux qui venaient les voir. Ils n'hésitaient pas à tous les considérer comme leur frère, leur offrant les soins nécessaires et des aides dans leur travail, privilégiant la solidarité spirituelle à la sécurité. 
Dans les années 2000, un procès de béatification s'ouvre à la demande d'Henri Teissier, archevêque d'Alger. 


Ce 27 janvier, 22 ans après leur assassinat, le Vatican a reconnu les moines de Tibhirine comme martyrs. Cette nouvelle ouvre la voie à une béatification proche pour ces sept moines admirés de tous.
Le père Georgeon, postulateur de la cause de ces dix-neuf martyrs d'Algérie, a confié que leur histoire devait prendre un sens plus large pour l'Eglise qui doit voir en ceux qui sont morts « tués par la haine de la foi », selon les mots du Pape François, des modèles du dialogue religieux que nous devons maintenir. 

Unissons nos prières à celles de tous nos frères martyrs.