Actualités

Bombardements de l’aviation turque sur Sharanish

FR - 03/04/2019

Alors que le Kurdistan irakien vient de fêter Newruz, le Nouvel An Kurde, et que les Assyriens s’apprêtaient à célébrer le Nouvel An Assyrien, le petit village assyrien de Sharanish et son hameau musulman ont été pris pour cible les 22 et 29 mars 2019 par les forces aériennes turques.

Cet acte, non isolé, vient encore s’ajouter à une longue liste de raids aériens menés par l’aviation turque depuis la frontière iranienne (à proximité du Mont Qandil) jusqu’à la frontière syrienne (à proximité de Sinjar), le long de la frontière entre le Kurdistan irakien et la Turquie. Ils visent des positions du PKK qui trouve refuge en territoire irakien. Malheureusement ces cibles se trouvent presque systématiquement à proximité d’habitations ou de villages.

Rien que depuis le début de l’année 2019, c’est par dizaines que sont recensés les bombardements de l’aviation turque. Sinjar, le sanctuaire des Yézidis, déjà terriblement frappé par la fureur des djihadistes de Daech, a été bombardée en 2017, en 2018 et en encore ce début d’année 2019 par l’aviation turque, causant de nombreux dommages, y compris humains.

Sheladze a été le théâtre de manifestations de Kurdes, excédés par les frappes et le nombre des victimes. La base turque (la Turquie a installé une vingtaine de bases au Kurdistan irakien) a été prise d’assaut par les manifestants qui ont mis le feu à des véhicules de l’armée turque, qui a répliqué en bombardant un village voisin.

Le 19 février, des volontaires de SOS Chrétiens d’Orient qui travaillaient sur le chantier d’une chapelle ont été témoins de bombardements dans la vallée du Barwar.

Loin de vouloir nous immiscer dans les relations diplomatiques subtiles entre Baghdad, Erbil et Ankara ; nous nous gardons bien de préjuger du caractère terroriste de tel ou tel parti qui défend la cause kurde dans la région, nous voulons souligner que les frappes aériennes, les bombardements d’artillerie menés par l’armée turque touchent des populations civiles, musulmanes, chrétiennes, yézidies, déjà âprement affectées par une succession de guerres sans fin.

Antoine Brochon

Chef de la Mission Irak