Actualités

Succès du dîner de charité au Val-de-Grâce

News - 13/12/2018

Il est 19h30. Les invités se pressent au Val-de-Grâce, illuminé. Ce soir est une soirée toute particulière. Ce jeudi 28 novembre, SOS Chrétiens d’Orient organise son premier dîner de charité. L’objectif ? Annoncer le lancement de sa mission permanente en Egypte et lever un maximum de fonds pour construire une école pour 2 300 enfants des chiffonniers du Caire.

La soirée est placée sous le Haut-Patronage de Sa Sainteté Théodore II, Pape d’Alexandrie des coptes orthodoxes et patriarche de toute l’Afrique et de la Prédication de Saint Marc. L’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, nous a offert son Haut-Parrainage.

220 couverts sont dressés dans le magnifique cloître de l’Abbaye Royale du Val-de-Grâce. Il s’agit d’un dîner aux chandelles, précédé d’un cocktail et d’une exposition photos de Barbara Viollet. Des photos pour plonger les invités au cœur de l’Egypte, sur les traces de Sœur Emmanuelle dans les bidonvilles du Caire, partir à la rencontre de ces hommes et de ces femmes qui ont peu de choses, mais qui gardent ce beau sourire rayonnant.

Toute une équipe s’est démenée pour faire de cette soirée un succès et récolter le plus de fonds possible. Non seulement les partenaires ont tous travaillé gratuitement, mais ils se sont dépensés sans compter leur temps, leur énergie, leur savoir-faire…

Le chef Joy-Astrid Poinsot a ainsi réalisé le menu du dîner, conçu par le chef Yves Camdeborde, inventeur de la bistronomie. Antoine Lefort, chef-sommelier au Château d’Artigny, est venu apporter sa science des accords œnologiques pour magnifier chaque plat. Des vignerons ont généreusement fait don de leurs vins : le domaine Faiveley ; le domaine La Cendrillon ; le domaine La Croix-Belle ; le domaine Agathe Bursin ; le château de Coulaine ; le domaine Dujardin. Le champagne De Venoges a égayé le cocktail. Le Lycée hôtelier François Rabelais de Dugny (93) a fourni les jeunes serveurs et sommeliers qui ont impeccablement assuré le service. La boulangerie Panafica, voisine de notre siège à Paris, a offert tout le pain. Plusieurs entreprises ont pris des tables. La société Lomarec a prêté toute la vaisselle et Novelty a assuré la technique.

A 20h30, les invités se pressent pour retrouver leur table : « Alexandrie », « Anaphora », « Cléopâtre »… Le plat succède à l’entrée. Puis vient le moment des discours de Sœur Maria et du Docteur Adel, venus tout spécialement d’Egypte. Leur vie est consacrée à servir les plus pauvres, au cœur d’Ezbet el-Nakhl. En quelques mots, ils nous racontent leur rencontre avec Sœur Emmanuelle, leur quotidien et nous invitent à les soutenir. De longs applaudissements saluent leurs témoignages.

A 22h30, au moment du dessert le silence se fait. Vient le moment du tirage de la tombola avec plusieurs lots que les gagnants viennent chercher sous les applaudissements des autres participants. Un dîner et une nuit pour deux au château d’Artigny, un dîner pour deux au Relais du comptoir d’Yves Camdeborde, une photographie, des magnums de champagne, des bouteilles de Bourgogne…

Après le café, alors que certains retournent admirer l’exposition, d’autres bénéficient d’une visite privée de la chapelle du Val-de-Grâce avec le recteur du lieu, le Père Jullien de Pommerol.

Les bénévoles s’activent de partout, avec discrétion et efficacité, pour nettoyer les lieux et rembarquer le matériel. A deux heures du matin, ils auront fini, avec la satisfaction, pour les derniers, de partager un verre de vin avec le chef-sommelier Antoine Lefort.

La soirée s’achève. Elle est un véritable succès : 90 000 euros ont été récoltés en dons et promesses de dons, soit la construction de presque toutes les salles de classes de l’école du Caire !

Un immense merci à vous tous, qui avez participé à ce dîner, qui l’avez rendu possible, ou qui l’avez soutenu par un don.

C’est grâce à vous que les enfants du Caire pourront, prochainement, retrouver le chemin de l’école !


Avec la réalisation de ce dîner de charité, un premier pas a été fait pour aider à scolariser 2300 enfants des chiffonniers du Caire. Mais le chemin est encore long. SOS Chrétiens d’Orient s’est engagé à financer la construction de l’école du Caire à hauteur de 500 000 euros.

Pour y parvenir, nous avons encore besoin de vous. Aidez-nous ici à les aider là-bas. Ensemble, donnons aux enfants la possibilité d’aller à l’école !

FAITES UN DON