Actualités

Béatification des martyrs d’Algérie en terre musulmane

News - 08/12/2018

Dans les années 1990, au printemps de la décennie noire qui a frappé le sol algérien, 19 religieux et religieuses dont 7 moines cisterciens sont assassinés par le groupe islamique armé (GIA). 

Le 8 décembre 2018, jour de la fête de l’Immaculée Conception, ils ont été béatifiés au cours de la messe célébrée par le Cardinal Angelo Becciu, préfet de la congrégation pour la Cause des saints, au sanctuaire de Notre-Dame de Santa-Cruz à Oran. 
Un événement historique pour l’Église d’Algérie héritière de Saint Augustin, Saint Cyprien et Tertullien.

Les moines de Tibhirine vivaient aux pieds des montagnes de l’Atlas dans un monastère perdu au milieu de la végétation abondante de la belle Algérie. Le chemin pour mener au monastère est encore jonché d’oliviers. 
Attentifs à toutes les populations locales, les moines étaient appréciés pour leur disponibilité, leur don et leur amour pour les plus pauvres. Ils formaient une communauté monastique réelle ouverte sur le monde, grâce aux dons uniques qui leur furent accordés par le Christ.

Le quotidien des moines était rythmé par la prière et le service auprès de ceux qui venaient les voir. Ils n'hésitaient pas à tous les considérer comme leur frère, leur offrant les soins nécessaires et des aides dans leur travail, privilégiant la solidarité spirituelle à la sécurité. 

Mais ce tableau idyllique est bien vite entaché par la guerre civile sanguinaire opposant le pouvoir central aux multiples réseaux islamistes. Entre 1994 et 1996, les dix-neuf religieux sont assassinés. Seules les têtes de sept moines sont découvertes au bord de la route de Médéa, non loin de Tibhirine.

Unissons nos prières à celles de tous nos frères martyrs pour les chrétiens d’Orient et leur futur sur la terre de leur ancêtre.