Actualités

Bataille de Mossoul : un an après l’enfer

News - 20/07/2018

Il y a un an prenait fin la terrible bataille pour la ville de Mossoul, inédite par son ampleur, au terme de plus de huit mois de combats acharnés. La reprise de la ville marque alors la fin symbolique de l'organisation État islamique qui perd ainsi l'un de ses principaux bastions. Symbolique aussi, car c'est à Mossoul le 29 juin 2014 qu'Abou Bakr al-Baghdadi avait proclamé le califat islamique.

La grande diversité des forces engagées constitue aussi le caractère exceptionnel de cette bataille : face à Daesh, plusieurs divisions de l'armée et de la police irakienne, la coalition arabo-occidentale ; et de nombreuses forces de mobilisations populaires, chiites, chrétiennes, sunnites, dont certaines directement soutenues par la Turquie ou l'Iran.

Les pertes civiles et militaires, sont encore inconnues à ce jour mais à n'en pas douter se chiffrent en plusieurs milliers. Près d'un million de civils ont perdu ou dû quitter leur foyer. La partie ouest de la ville porte les plus lourdes séquelles : infrastructures détruites, quartiers entiers rasés, d'autres désertés restent encore à déminer. L'énorme défi de la reconstruction de la deuxième ville d'Irak est également psychologique, un travail important de réconciliation est nécessaire entre les communautés déchirées par le conflit civil. Une cause à ajouter à nos intentions de prière…