Actualités

LIBAN - Un cadeau de noël pour les enfants de Beyrouth.

News - 08/12/2020

C'est le grand jour ! Ce samedi, les volontaires de SOS Chrétiens d’Orient ont rendez-vous à la fondation Albert Nassar pour une distribution de cadeaux aux enfants de Beyrouth.

La fête de Noël approchant à grand pas, les deux associations ont décidé d'allier leurs forces pour offrir des jouets à 200 enfants de 3 à 10 ans issus principalement de familles ayant subi la crise qui frappe de plein fouet le Liban. Ils seront accueillis toute la journée dans les locaux de la fondation et SOS Chrétiens d'Orient apportera son aide, aussi bien dans l'animation des différents stands, que dans le financement des 400 jouets.

sos chretiens orient liban destruction port de beyrouthLe départ est fixé à 8h. Après notre prière quotidienne, nous voilà déjà en route pour la fondation. Durant le trajet, nouveaux comme anciens volontaires prennent toujours autant de curiosité à observer les rues de la capitale où, dans une vision surréaliste, se mêlent décombres de l'explosion, chantiers de reconstructions et premières décorations de Noël. Au détour des rues nous parviennent des bribes de conversations. Anglais français et arabe se mélangeant parfois en une phrase comme pour nous rappeler que peu sont les pays qui peuvent se targuer d'avoir un mélange de culture aussi riche que le Liban.

À notre arrivée, nous sommes accueillis chaleureusement par Mireille Georr, directrice de la fondation, et Yasmina Komboz, chargée de communication, qui réalisent toutes les deux un travail énorme depuis leur entrée à la fondation.

Nous descendons l'escalier pour atteindre le sous-sol où se déroule l'événement, réminiscence pour nous qui étions déjà venus ici quelques jours auparavant apporter notre aide à l'emballage de tous les jouets. Une belle journée où la confection des papiers cadeaux se mêlait à nos conversations avec les autres bénévoles qui, tout sourire, tentaient de nous apprendre quelques mots d'arabe autour du traditionnel café libanais. Nous nous étions donc quittés chaleureusement en début d'après-midi, fiers du travail accompli et impatients pour ce qui était encore à venir. C'est donc aujourd'hui un réel bonheur et une satisfaction partagée que de voir les jouets ainsi disposés sur les stands, prêts à être recueillis par les mains des enfants.

Peluches, jeux de société, cahiers de dessins et costumes de super héros se mêlent aux chants et décorations de Noël. Quant à nous, nous sommes tous impatients de voir la joie et la surprise sublimer le regard des enfants venus récupérer leurs cadeaux. Pour l'occasion, les déguisements de lutins et Père Noël sont de rigueur. Une de nos volontaires enfile de ce pas son chapeau pointu, tandis que j'ai l'honneur d'endosser le costume du Père Noël. Les autres volontaires SOS Chrétiens d'Orient et les bénévoles de la Fondation Albert Nassar se tiennent chacun devant leur stand fin prêts, eux aussi, à accueillir les enfants.

sos chretiens orient liban donation jouets de noel volontaires libanaisLe top départ est lancé et les premiers enfants découvrent le lieu sous le son des clochettes. En nous apercevant, un premier groupe nous salue tout en criant « bonjour Père Noël ! ». D'autres nous observent avec étonnement avant de sauter de joie devant la pile de cadeaux qui les attend. Des étoiles dans les yeux, chacun s'empresse de remplir son sac de jouets. Chaque enfant a le droit d'en choisir dix, répartis dans les stands avant de prendre la traditionnelle photo avec le Père Noël qui leur remet un cadeau supplémentaire en mains propres depuis son traîneau. Instant touchant entre timidité et émerveillement quand, un par un, les enfants s'approchent. La joie se dessine dans les regards et ces moments précieux, qui se jouent au-delà des mots, nous rappellent à quel point notre mission ici a du sens.

Les parents sont également heureux de cette opportunité qui permet à leurs enfants de profiter eux aussi de la magie de Noël. La plupart ont subi et subissent encore les conséquences de l'explosion et ses répercussions. Avant leur départ, beaucoup viennent nous remercier pudiquement, tandis que leurs enfants, tout sourire, serrent contre eux leurs nouveaux jouets. Cette vision d'espoir, essence même du don et du partage, nous réchauffe tous le cœur, et la joie de vivre cet instant en commun se lit dans les yeux de tous les bénévoles.

sos chretiens orient liban equipe volontaires et fondation albert nasserCovid oblige, les enfants ne peuvent venir récupérer leur dû que par petits groupes successifs. Lors des quelques temps morts qui précèdent une arrivée, nous n'hésitons alors pas à échanger aussi entre volontaires et bénévoles de la fondation : discussion autour des raisons de notre venue et de nos projets futurs, enlèvement fugace de ma barbe de Père Noël pour déguster un irrésistible manouché que l'on me tend sourire aux lèvres. Tout est prétexte au partage et chacun y va également de son pas de danse sur le rythme des chants de Noël résonnant de toute part dans la salle.

À chaque nouvel enfant à qui nous offrons un cadeau, nous ne pouvons qu'être unis dans l'émotion que nous ressentons tous, quand ils se présentent devant mon traîneau et que je leur remets des jouets en mimant mon rôle de Père Noël. Cet instant ne peut que me toucher droit au cœur et je ne compte plus les regards qui s'illuminent quand je dépose ballons, cahiers à dessins, et poupées dans leurs mains jointes et tendues vers moi... les regards comptent beaucoup, les mots échangés aussi : quelques bribes dont un simple « Merci Père Noël ! » qui prend ici son sens profond, mais aussi parfois des questions sur ce pôle Nord lointain d'où je serais venu…

Peu à peu, les stands se désemplissent de leurs jouets et ému, sans pouvoir m'empêcher de sourire, je prends plaisir à m'imaginer chaque enfant déballer ses cadeaux une fois rentré chez lui, sous l'œil bienveillant des parents. Savoir que nous avons, à notre manière, contribués à leur faire vivre ce moment d'émerveillement fait vibrer mon âme et les échos des voix des derniers enfants qui s'éloignent peu à peu, marquent la fin de cette journée, placée sous le signe du don de soi et du partage.

Grâce à vous, les enfants libanais ont pu, l’espace de quelques minutes, oublier que dehors la crise fait rage. Cette opération de Noël menée avec les bénévoles de la Fondation Albert Nasser a coûté 2600€ à l'association. Au cours de ce mois de décembre, les volontaires organiseront d’autres donations de jouets aux enfants les plus pauvres du Liban. Avec 5€, vous offrez une peluche à un Libanais.

bouton faire un don

Lounès, volontaire au Liban.