Actualités

Témoignage volontaire en Egypte – Un abouna de poche de SOS.

News - 11/09/2020

SOS Chrétiens d’Orient envoie des volontaires tout au long de l’année. Comme le Père, venez vivre une expérience inoubliable en Egypte. Ne vous posez pas de questions. Les seules limites sont celles que vous vous imposez.

Par jour, la mission d'un volontaire coûte 33€ à l'association. Si vous ne pouvez pas partir, parrainez un volontaire, faites un don.


Il était prévu le Liban… ce pauvre pays du cèdre traumatisé une fois de plus dramatiquement par cette terrible explosion ; finalement, ce fut la mission en Egypte vers laquelle Benjamin, directeur général de SOS Chrétiens d’Orient, m’a proposé d’aller…

Nouvelle expérience inconnue, avec des jeunes volontaires plein d’enthousiasme et de force d’âme propre à la jeunesse, comme leur remarquable chef de mission, qui fut bouleversante : entrer dans des bidonvilles, nullement visités par des occidentaux, hormis ceux de SOS Chrétiens d’Orient; découvrir la vie des chiffonniers pour qui Sœur Emmanuelle avait donné sa vie, avec le docteur Adel ; l’extrême pauvreté, indigence, précarité… des bidonvilles d’Ezbeth el-Nakhl, du 15 mai, de Mokatam… visiter, jouer avec des orphelins, des handicapés, des personnes âgées dans des « EHPAD » à faire réfléchir sur les besoins nécessaires pour être heureux finalement ; des familles dans une pauvreté et saleté innommables, des conditions de vie et d’odeurs que nous ne pouvons imaginer et décrire ; transmettre des rudiments de français ; faire des maraudes la nuit dans les quartiers du Caire ; rencontrer ce peuple de l’Orient ; des donations de nourritures, d’argent, de médicaments pour les plus démunis et rejetés en ces pays du Proche et Moyen-Orient… dire la dignité humaine en toute circonstance… même si elle est bafouée…

sos chretiens orient egypte monseigneur thevenin et volontairesFaire l’expérience de la rencontre avec nos grands frères d’Orient, les premières Eglises apostoliques : qu’elles soient Copte orthodoxe, copte latine, arménienne latine avec son adorable évêque, Monseigneur Koussa, qui risque de devenir l’évêque de vielles pierres faute de communauté, grec-melkite, latine… sans compter la bienveillance et les encouragements de Monseigneur Thévenin, nonce apostolique en Egypte, à l’égard de SOS Chrétiens d’Orient… quelle richesse, que de merveilles…

En cette terre d’Islam aujourd’hui, nous faisons l’expérience des premières communautés chrétiennes dont nous sommes le fruit : leurs statuts, leurs places en ces terres d’Orient et d’ailleurs, le sang qu’ils versent souvent dit leur fidélité au Christ, vainqueur du matin de Pâque, de la mort, de la haine, des ténèbres…

Les soutenir ici en occident, pour qu’ils continuent d’exister là-bas, chez eux et être des veilleurs, des témoins, des sentinelles de l’amour miséricordieux dont ils ont été les premiers témoins et acteurs… et le demeurent malgré d’extrêmes conditions. Leur martyr au quotidien féconde la terre occidentale qui a apostasié sa foi et son histoire… un peu comme l’arbre de la Vierge que des islamistes au début de la révolution égyptienne ont tenté de brûler et qui continue malgré tout de porter du fruit !

sos chretiens orient egypte enfants des bidonvillesL’expérience d’être au service des plus pauvres, des plus démunis, de communautés chrétiennes orientales, ne peut réellement se traduire par des mots : elle se vit, s’expérimente : servir le pauvre, le malade, le rejeté, l’anawim, c’est servir le Christ… en tentant de se mettre à leur service très sobrement, très humblement, nous voulons leur rendre hommage de leur fidélité au Christ et nous permettre de continuer nous ici, tant bien que mal, de témoigner de notre foi avec un peu plus de courage et d’audace, face à l’anesthésie générale dans laquelle notre vieille Europe, inféconde, tombe un peu plus chaque jour… entrainant hélas parfois notre Eglise latine…

Nous voulons leur dire notre reconnaissance d’être ce qu’ils sont, comme ils peuvent en cette terre qui était la leur avant de devenir terre d’Islam…

Merci à eux, nos grands frères d’Orient, de nous dire qu’au bout de la nuit surgit toujours la lumière, même au cœur des ténèbres… qu’au matin de Pâque, nous sommes déjà ressuscités et que nous pouvons, les pieds bien sur terre, avoir une partie de notre âme déjà au Ciel. Sans eux hier chez eux, nous ne serions pas là aujourd’hui ; sans eux aujourd’hui, nous ne serons plus là, chez nous demain.

Merci à SOS : conservez votre savoir-faire mais surtout indépendance face à l’étatique qui enferme les ONG et empêchent dès lors de vouloir faire toutes choses nouvelles avec tout ce qui fait le propre de l’association : audace, force d’âme, héroïsme, sacrifice, engagement concret de soi-même sur le terrain, là où d’autres ne vont pas, et dans le temps, choisir de tout risquer pour le Christ…

Merci aux volontaires et aux chefs de mission: vous nous traduisez l’héroïsme, le sens du sacré et un idéal (Foi, Espérance et Charité) qui vous élèvent et dès lors élève ce monde pour son salut et une plus grande gloire de Dieu ! Que le Seigneur vous bénisse et yallah dès lors !

Un abouna de poche de SOS…


SOS Chrétiens d’Orient envoie des volontaires tout au long de l’année. Comme le Père, venez vivre une expérience inoubliable en Egypte. Ne vous posez pas de questions. Les seules limites sont celles que vous vous imposez.

Par jour, la mission d'un volontaire coûte 33€ à l'association. Si vous ne pouvez pas partir, parrainez un volontaire, faites un don.

En savoir plus sur le volontariat avec SOS Chrétiens d’Orient.