Actualités

Beyrouth ravagée : l'appel aux Etats du Monde du patriarche maronite

News - 06/08/2020

 Aujourd’hui, chacun d’entre-nous peut participer à relever le Liban, faites un don :

bouton faire un don

Le patriarche maronite, Sa Béatitude Bechara Boutros Raï s’exprime sur la catastrophe depuis le siège estival du patriarcat, à Dimane. Dans une lettre datée du 5 août, il appelle à l’aide les « Etats du Monde » et remercie les nations qui sont au chevet du Liban. Il rappelle dans son courrier, l’importance de sauver le Liban, pour la paix en Orient et dans le Monde. SOS Chrétiens d’Orient relaie son appel.

AJ Beyrouth« Appel aux Etats du Monde

Beyrouth est une ville dévastée. Une catastrophe s’y est abattue à cause de la mystérieuse explosion qui s’est produite dans son port. Beyrouth, la fiancée de l’Orient et le phare de l’Occident est blessée. C’est une scène de guerre. Destruction et désolation dans toutes ses rues, ses quartiers, et ses maisons. Des dizaines de citoyens et citoyennes ont perdu la vie ; des milliers sont blessés ; des hôpitaux, des églises, des maisons, des institutions, des hôtels, des magasins, et différents établissements publiques et privés sont détruits. Des centaines de familles sont sans abris. Tout ceci arrive et l’Etat est dans une faillite économique et financière qui le rend incapable de faire face à cette catastrophe humaine et urbaine ; et le peuple libanais est aussi dans un état de pauvreté et d’indigence.

L’Eglise qui a mis en place un réseau de secours sur tout le territoire libanais, se trouve aujourd’hui devant un nouveau grand devoir qu’elle est incapable d’assumer seule. Tout en étant totalement solidaire avec les affligés, les familles des victimes, les blessés et les déplacés qu’elle est prête à accueillir dans ses bâtiments.

Au nom de l’Eglise au Liban, je remercie tous les Etats qui ont exprimé leur disponibilité pour aider Beyrouth, vile dévasté, et je m’adresse aux pays frères et amis, aux grands Etats, ainsi qu’aux Nations Unies, pour se mobiliser, pour apporter l’aide immédiate afin de sauver la ville de Beyrouth, sans aucune considération politique, parce que ce qui est arrivée est au-delà de la politique et des conflits. J’appelle aussi les organisations caritatives dans les différents pays à aider les familles libanaises, et beyrouthines en particulier, afin qu’elles puissent soigner leurs blessures et restaurer leurs maisons.

Pendant ces dernières années, le Liban n’a cessé de vivre des catastrophe politiques, sécuritaires, économiques et financières successives qui nécessitent des interventions pour le sauver. Le Liban qui a offert l’alphabet au monde mérite le soutien des ses frères et amis afin de l’aider à restaurer sa capitale, à travers la création immédiate d’une « Caisse sous contrôle onusien » pour gérer les aides. Je m’adresse à vous car je sais que vous aimez le Liban et que vous allez répondre à cet appel. Je m’adresse à vous car je sais combien vous souhaitez que le Liban retrouve son rôle historique au service de l’homme, de la démocratie, et de la paix au Moyen-Orient et au Monde.
Dimane, 5 août 2020

Béchara Boutros Cardinal Raï

Patriarche d’Antioche et de Tout l’Orient

Président de l’Assemblée des Patriarches et Evêques Catholiques au Liban »

 

Aujourd’hui, chacun d’entre-nous peut participer à relever le Liban, faites un don

bouton faire un don