Actualités

Trésors de l’Orient - L’église latine Notre-Dame de l’heure à Mossoul.

FR - 22/07/2020

Une balade au cœur du Vieux Mossoul vous amènera rapidement à admirer le fabuleux clocher de Notre-Dame de l’Heure surplombant la partie Ouest de la vieille ville. Cadeau de l’impératrice Eugénie, épouse de napoléon III, et symbole du soutien français aux chrétiens d’Orient, il est l’héritage vivant de l’intime lien qui unit la France et le Proche-Orient.

***

L’église Notre-Dame de l’Heure, construite dans les années 1870 par les Dominicains de la Province de France, est un imposant édifice de style romano-byzantin. Son campanile, offert par l’impératrice Eugénie, abrite une horloge à quatre cadrans financée par le gouvernement français à la demande du consul de France à Mossoul. C’est ainsi que la célèbre horloge donna son nom au quartier et rythma la vie de toute la ville.

Our Lady of the Hour Church in Iraqs Mosul was partially destroyed by the Islamic State in 2016. The church was featured in the exhibits virtual reality portionNous sommes sur le vieux pont qui franchit le Tigre. En longeant la route de Ninive jusqu’au croisement de la route Farooq, nous arrivons devant la porte d’entrée du couvent dominicain où se trouve une réplique de la grotte de Lourdes et une statue de Notre-Dame des miracles devant laquelle nombre de femmes, chrétiennes, musulmanes et yézidies, priaient et demandaient grâces et bienfaits.

« Pour les dominicains, le couvent de Notre-Dame de l’Heure a été voulu et vécu comme un lieu de rencontre entre l’Orient et l’Occident, entre chrétiens, juifs (jusqu’en 1967) et musulmans, mais aussi entre communautés de toutes langues et cultures (langues arabes, kurdes, araméennes ; communautés chrétiennes catholiques, apostoliques ou orthodoxes ; musulmans, chrétiens, yézidis…) », explique le frère Olivier Poquillon, dominicain du couvent de Mossoul.

En plus d’être un lieu de recueillement, le couvent a accueilli la première imprimerie des terres de Mésopotamie pour la diffusion d’ouvrages éducatifs dans les écoles dominicaines pour garçon et filles de Notre-Dame de l’Heure.

our lady of the hourMais en juin 2014, Mossoul tombe aux mains des combattants islamistes de Daesh. Les forces djihadistes endossent la mission de détruire l’héritage culturelle et historique des régions sur lesquelles ils ont la mainmise. En 2016, les djihadistes font sauter une partie des bâtiments du couvent. Le réfectoire et l’escalier des cellules sont détruits par une frappe. Daesh effectue une brèche dans le clocher, notamment pour voler l’horloge historique.

Une vive explosion retentie et résonne dans toute la ville, qui retient son souffle, lassée de ce carnage quotidien. Le bâtiment ne perd pas de sa majestuosité mais se détruit de l’intérieur. Le brouillard de poussière emporte avec lui toutes les allégories fraternelles défendu par le couvent, ne laissant que les stigmates d’un édifice bafoué.

The UAE pledged to invest more than 183 million AED in rebuilding Mosul in April 2018 and HE Noura Al Kaabi reaffirmed the UAEs commitment this past October. Photo Instagram nakAujourd’hui, en lien avec l’Ordre des Prêcheurs et grâce à un financement des Émirats, l’Unesco a lancé une procédure de réhabilitation de l’emblématique édifice. En incluant la formation professionnelle dans le projet de réhabilitation, l’Unesco cherche aussi à redonner ce sentiment de propriété aux jeunes artisans, ingénieurs et architectes qui auront travaillé sur cet édifice. « Nous espérons que ces travaux de réhabilitation, menés conjointement par chrétiens et musulmans, contribueront à faire renaître la confiance et à apporter une petite touche d’espérance aux habitants de la plaine de Ninive », explique le frère Olivier Poquillon.

***

La destruction d’une partie du couvent se voulait être un signal fort de rupture entre les musulmans et les chrétiens d’Orient. Mais les djihadistes ne peuvent gagner ce combat. SOS Chrétiens d’Orient, qui soutient la coexistence religieuse et défend la sauvegarde de la culture chrétienne au Proche-Orient, poursuit une mission qui ne manque pas de pertinence.

Ainsi, l’association a pour projet ambitieux en collaboration avec Monseigneur Najeeb, archevêque chaldéen de Mossoul et d’Aqra, de créer un quartier chrétien à Mossoul et ainsi de faire face à la perdition de la culture chrétienne orientale. Ce projet inclut la reconstruction d’une église, d’une école, d’un jardin d’enfant, d’une salle paroissiale et de la rénovation de la cour de l’église. Il s’agit aussi de financer la reconstruction de 12 maisons afin d’accueillir les premières familles chrétiennes et de 9 boutiques pour leur permettre de subvenir à leurs besoins dès leur arrivée.

L’espoir ici est fort de voir un retour des chrétiens à Mossoul grâce à la rénovation du patrimoine chrétien, tout en garantissant l’accès à l’éducation et au travail.

Sources : Mesopotamia Heritage ; Aleteia