Actualités

#3 Journal de bord à Alep – Les volontaires et les personnes âgées contre le coronavirus.

FR - 02/04/2020

Si vous souffrez en ce moment d’être confinés chez vous, pensez que les personnes âgées le sont quotidiennement depuis plus de 8 ans.

bouton faire un don


Ce matin les rayons du soleil se font plus discrets, ce qui rend les palmiers de l’avenue un peu tristes.  Nous observons le ciel, suspicieux, chacun partageant ses pronostics météos. Le soleil a bel et bien disparu, quand le bruit du tonnerre éclate tandis qu’une pluie torrentielle s’abat sur Alep. Déconcertés un instant, nous ne perdons pas courage et faisons contre mauvaise fortune bon cœur. Cette méchante pluie n’aura pour seul effet que de nous faire accélérer. Tout était préparé la veille ! Forts de l’expérience de deux jours de distribution intense, nous sommes plus précis et rapides.

Si la plupart des personnes âgées sont bien connues de nos volontaires, cette donation exceptionnelle inclut de nouvelles familles dans le besoin. Les adresses sont parfois si compliquées à interpréter, même pour les Syriens, que nous cherchons longuement les appartements.

Les voitures ralentissent, nous baissons les vitres, les passants nous observent et s’enquièrent : « Besoin d’aide ? Qui cherchez-vous ? » « La rue de l’école, c’est bien celle-ci ? ». Par chance les Aleppins se connaissent bien dans les quartiers, et quelques indications plus tard, nous voici dans la bonne rue, à scruter les balcons du troisième à la recherche d’un signe. « Je vous vois, je suis au troisième ! » entend-on. Intrigués, les passants questionnent et nous en profitons pour sensibiliser à la prévention par l’hygiène. Nous leur conseillons de rester chez eux avant de leur distribuer quelques masques et gants. Le prix des masques explose et les magasins arrivent en rupture de stock ! aujourd’hui un masque coûte 0,88€.

sos chretiens orient syrie alep donation urgence coronavirus volontaires

Si tous les bénéficiaires attirent la sympathie de nos équipes qui parfois les connaissent depuis plusieurs années, certains nous touchent spécialement. C’est le cas de cette jeune courageuse enseignante qui s’occupe seule de quatre proches âgés et tous malades : son père, sa tante et ses deux oncles. Sa vie est entièrement donnée. Ses journées sont organisées à la minute près et tout son temps partagé entre le travail à l’école auprès des jeunes, et les soins dispensés aux proches dans le petit appartement. Elle remercie, simple et chaleureuse, et nous descendons en silence. Serait-on capable de donner nous aussi nos vies de cette manière ?

En bas, nous récupérons les dons pour la famille suivante et courons sous la pluie rejoindre un immeuble de la même rue. Nous frappons à peine quand une femme nous ouvre, un grand sourire aux lèvres. Contrairement à la plupart des personnes chez qui nous avons sonné ces derniers jours, nos masques ne la déconcertent pas le moins du monde et elle semble aussi gaie et dynamique qu’elle est petite et âgée. Pas le temps d’expliquer la raison de cette visite surprise, ni de nous excuser car nous sommes pressés, elle nous a déjà poussés à l’intérieur !

sos chretiens orient syrie alep donation urgence coronavirus personnes ageesNous saluons alors sa fille, handicapée, qui nous sourit immédiatement, tout aussi chaleureuse que sa mère. Elle nous demande alors des nouvelles de son petit-neveu, volontaire de l’association à Alep et qui est en ce moment-même en visite avec une autre équipe. « Il vous passe le bonjour ! Il est en visite dans un autre quartier aujourd’hui ! Voulez-vous qu’on lui transmette un message ? » Elle réfléchit un instant et plisse ses yeux pleins de malice, avant de répondre « Non ! Dites-lui seulement tous les gros mots que vous connaissez ! » Puis elle éclate de rire. « Dieu vous protège ! » nous souhaite-t-elle à la porte. Le rire de la mère et le sourire de la fille nous accompagnent jusque dans la voiture. Nous transmettrons son message à l’intéressé du mieux que nous pourrons !

Les visites s’enchaînent, chaque personne nous émeut ou nous fait rire, et tous nous assurent de leur prière. Les voitures se vident, la pluie se fait moins forte. Nous gravissons un ultime escalier qui mène chez une femme, le chapelet à la main. Pas besoin de courir cette fois puisque c’est la dernière visite du jour. Nous nous arrêtons un instant pour discuter. La journée s’achève ; chacun se presse de rentrer avant le retentissement des sirènes annonçant le couvre-feu.

Le coût total du projet s’élève à 1692,50€.

Produit d’entretien de la maison :  1,87€

Savon hydroalcoolique x2 : 2,146€

Savon corps et cheveux : 2,86€

Un colis d’hygiène coûte 5,85 €, aidez-nous à les aider !

bouton faire un don

Si vous souffrez en ce moment d’être confinés chez vous, pensez que les personnes âgées le sont quotidiennement depuis plus de 8 ans.