Actualités

Coronavirus – « Que craignez-vous ? Il est avec nous maintenant et pour toujours. »

FR - 30/03/2020

Alors que le monde fait toujours face à l'inexorable montée en puissance d'un virus invisible, un homme seul vêtu de blanc nous a posé une question : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? »

Question étonnante et déroutante alors que le monde entier, sans barrières de langues, de religions et de traditions semble mettre un genou à terre devant un mal terrible.

Pourtant, ce vieil homme, sur une place bien trop grande pour être vide, pose la bonne question et il va même plus loin puisqu'il nous donne les réponses pour espérer, croire et même vaincre !

Habité par le Saint Esprit, sous une pluie battante, le berger monte lentement vers le Christ en bois, sauveur de Rome lorsque la grande peste faisait des ravages innombrables. Il lui baise les pieds, chargé de douleur et d'amour : il le sait, beaucoup dans ce monde ont perdu espoir, pire, d'autres ont perdu la foi.

Pourtant, il ne juge pas, calme, priant et serein, il dévoile la vérité révélée il y a maintenant plus deux millénaires « personne ne se sauve tout seul ! »

Les hommes sont de piètres mémorisateurs. Ils ont la peur chevillée au corps et à l'âme comme les 12 disciples, ils interrogent et s'interrogent : « Que va t'on devenir, nous sommes seuls, on nous a abandonné, nous sommes perdus... »

Pourtant, les apôtres furent sauvés, 

Pourtant, la peste fut vaincue,

Pourtant, Ebola, la vache folle, H1N1, H5N1 furent anéantis,

Pourtant, malgré nos péchés et nos fautes nous avons été sauvés.

Alors, l'homme seul vêtu de blanc se mit à genoux à l'image du monde malade et des hommes perdus. Il implora avec tous les autres hommes du monde d'un seul cœur et d'une seule âme, la pitié de notre Seigneur et le salut de l'Humanité.

Il nous laisse à penser et à méditer un instant sur notre foi que nous soyons chrétiens ou pas : « Imaginez un instant donner votre vie pour une personne que vous aimez, une personne juste, fidèle, un homme ou une femme de bien... Réfléchissez au poids de cette décision et aux douleurs de ce choix sans retour.

Et ensuite, pensez au fils de Dieu fait homme parmi les hommes qui a donné sa vie pour nous, pécheurs et chaires d'inconstance. »

A l'image de nos hommes et de nos femmes médecins, infirmiers, ambulanciers, et de tous ceux qui sont mobilisés dans cette grave crise qui frappe le monde ;

A l'image de ce prêtre italien âgé et malade qui préféra donner son respirateur à un patient plus jeune atteint par la maladie ;

A l'image de tous ceux appelés à rejoindre le ciel...

« N'ayez pas peur » : Il est avec nous, maintenant et pour toujours.

Jérôme Cochet, chef de mission en Egypte.