Actualités

Journal de bord à Alep – Les volontaires et les personnes âgées contre le coronavirus.

News - 31/03/2020

bouton faire un don

JOUR 2

Comme hier, le soleil est au rendez-vous. Un peu plus nombreuse que la veille, notre équipe récupère cette fois 150 nouveaux colis d’hygiène. Ce sont donc quatre voitures chargées qui démarrent ce matin et longent la rivière. Une agréable odeur de propre se dégage des sacs, et embaume les voitures. Cette joie simple s’ajoute à celle procurée par la météo favorable, et ravive nos sourires tandis que l’on hume l’air dans l’habitacle : nous sommes prêts pour cette nouvelle journée.

Au programme, la poursuite des donations de colis d’hygiène commencées la veille, mais combinée cette fois-ci avec les donations régulières de soutien aux personnes âgées.

sos chretiens orient syrie alep volontaires urgence coronavirusEn premier lieu, nous nous rendons donc au local de stockage pour récupérer les sacs de dons habituels que nous avons préparé la semaine dernière. Ce sont principalement des couches pour les personnes âgées, produits qui sont très chers, surtout pour des personnes seules et sans revenu.

Tous les mois, grâce à vos dons, ils peuvent ainsi bénéficier d’une première hygiène quotidienne précieuse. Selon les besoins plus particuliers identifiés, nous procédons régulièrement à des donations de matériel médical : cannes, déambulateurs, assistance respiratoire, appareils auditifs…

Avec la menace planante du coronavirus, des mesures préventives sont prises par le gouvernement. Anticipant une possibilité prochaine de confinement total, nous décidons de distribuer cette semaine non seulement la donation mensuelle, mais aussi celle prévue pour le mois prochain : si personne ne peut se déplacer et si les visites deviennent impossibles, nous serons sûrs que tous auront de quoi tenir.

Les équipes se constituent rapidement : nous n’avons pas de temps à perdre ! Les volontaires prennent leurs listes et remplissent encore les voitures, vérifiant les sacs. Il s’agit de ne pas se tromper sur les tailles et d’organiser le chargement pour faciliter la distribution.

sos chretiens orient syrie volontaires alep urgence coronavirusUn ultime rappel d’hygiène est fait, chacun porte ses gants et son masque, on ajoute des rechanges dans chaque voiture et distribue des gels hydroalcooliques. Au moment de partir, une nouvelle passe à la radio : un couvre-feu est mis en place de 18 heures à 6 heures, effectif dès demain et pour une durée indéterminée. Enfin, notre étrange convoi démarre.

Bien que nos visites soient régulières, cette opération spéciale de donation d’hygiène a été planifiée en urgence, en prévention face au virus qui se propage à une vitesse folle et face aux mesures d’urgence gouvernementales.

D’habitude nous prenons rendez-vous avec les personnes que nous visitons quelques jours à l’avance pour avoir le temps de partager un vrai moment avec les plus âgés. Cette-fois ci tous ne s’attendent pas à l’arrivée de nos équipes : « Qui est-ce ?! » demandent-ils à travers la porte close. « SOS ! » répondent les volontaires. Rassurés, ils ouvrent mais ce n’est que pour être surpris une nouvelle fois, à la vue de nos équipes qui apparaissent avec masques et gants.

Une femme nous interroge « Mais je ne suis pas malade ; vous n’êtes pas en danger, pourquoi vous protéger ?! » On réalise alors que pour beaucoup d’entre eux, l’isolement est tel et les moyens si faibles, qu’ils n’ont pas entendu parler du nouveau danger qui gronde.

« Si nous portons ces masques, c’est pour vous protéger vous ! » éclairent les volontaires, qui s’arrêtent alors pour expliquer sans inquiéter, et sensibilisent à l’importance du nettoyage de la maison ainsi qu’à l’hygiène corporelle : premières barrières contre la propagation du virus.

Nous en profitons pour leur recommander de rester chez eux et donnons masque et gant en cas de sortie. Même si peu d’entre eux en auront l’occasion ou les moyens. Nous refusons poliment l’invitation à rester, car nous avons encore beaucoup de visites prévues aujourd’hui. Ils nous comprennent et nous assurent de leurs prières. Nous filons dans l’appartement suivant.

bouton faire un don


JOUR 1

Les matinées sont encore fraîches à Alep, mais aujourd’hui les rayons de soleil se font moins timides et réchauffent les plus matinaux qui s’affairent dans l’avenue bordant la rivière. L’équipe de SOS Chrétiens d’Orient entame une semaine de donations d’urgence et prévoit la distribution de 250 colis d’hygiène aux plus démunis, âgés et isolés.

sos chretiens orient syrie personnes agees alep coronavirusCette opération exceptionnelle vise à prévenir l’apparition ou la propagation du coronavirus en cas de contamination. Actuellement, la Syrie est épargnée par ce fléau mais la pandémie n’a pas de frontières. Qu’en sera-t-il demain ? Pour éviter un désastre humanitaire, le gouvernement a pris de nombreuses mesures préventives en fermant les écoles, universités, restaurants et magasins. Tous le savent ! Si le coronavirus frappe la Syrie, ce sera un carnage.

Face à ces mesures, les Aleppins se sont empressés de faire les provisions nécessaires, mais beaucoup de personnes âgées isolées, diminuées par des maladies et sans revenu, n’ont pu se déplacer. Leurs petits appartements se nichent souvent au-dessus de plusieurs étages, et l’usage de l’ascenseur -si l’immeuble en possède un - est dépendant de l’électricité, qui coupe régulièrement chaque jour. Mais grimper six étages n’est pas pour décourager les volontaires.

***

Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 100 colis qui sont chargés dans les voitures afin d’être rassemblés au « Centre SOS », avant d’être distribués dans l’après-midi. Chaque colis contient des produits d’entretiens ménager et des produits d’hygiène, ainsi qu’un masque et des gants.

sos chretiens orient syrie volontaires syriens alep donationurgenceSéparés en équipes, les volontaires syriens vérifient les itinéraires prévus. Les portières claquent sous les regards intrigués des passants qui les voient s’affairer. Le cortège quitte la rue avant de se disperser à l’angle dans les quartiers d’Alep.

Chaque équipe visite 13 familles. Les plus âgés sont un peu méfiants et parfois inquiets. « Mais lorsqu’ils nous ouvrent leurs portes et nous reconnaissent, leurs visages s’éclairent, » explique Louise, adjointe chef de mission en Syrie.  «Tous connaissent bien nos volontaires Aleppins, qui les visitent chaque mois pour prendre des nouvelles et apporter une aide médicale ou d’hygiène. »

L’après-midi file, et la nuit est déjà tombée quand les voitures vides retournent une à une au centre. La mission du jour est accomplie, chacun rentre prendre un repos bien mérité et récupérer des forces pour demain, car la même mission les attend.

Le coût total du projet s’élève à 1692,50€.

Produit d’entretien de la maison :  1,87€

Savon hydroalcoolique x2 : 2,146€

Savon corps et cheveux : 2,86€

Un colis d’hygiène coûte 5,85 €, aidez-nous à les aider !

bouton faire un don

Si vous souffrez en ce moment d’être confinés chez vous, pensez que les personnes âgées le sont quotidiennement depuis plus de 8 ans.