Actualités

Egypte - Une mission le carême, un carême en mission.

FR - 06/03/2020

En décembre, je vivais la Nativité du Seigneur en Syrie, et, la joie de l’arrivée du Messie avec les chrétiens syriens, qui, malgré les longues années de guerre montrent une confiance en Dieu sans limite.

Aujourd'hui, je vous écris depuis l’Egypte où Saint Marc l’évangéliste est venu enseigner le kérygme ou noyau de la première prédication des Apôtres : « Christ est mort, Dieu l’a ressuscité, nous en sommes témoins ! »

Saint patron du pays, il veille avec bienveillance sur les fidèles, qui malgré les difficultés auxquelles ils sont confrontrés, restent un exemple de persévérance pour nous et tous les volontaires qui viennent servir ici.

sos chretiens orient egypte veillee de prieres mgr koussaÉlevé dans la foi catholique, j'ai toujours considéré le Carême comme une période particulière, mais je pense que c’est ici au milieu des plus pauvres que je vais en découvrir la signification profonde.

La privation, la prière, l’offrande : toujours ces même trois mots répétés en boucle, mais se priver de quoi ? Prier pour qui ? qu’offrir ?

Toutes ces questions prennent aujourd’hui un sens incroyable, à chaque pas, chaque rue, chaque village ou ville traversées la pauvreté est là, le manque, le besoin. Je vois de mes yeux cette misère, et me rends compte de la chance que j’ai. J’ai tout et pourtant si peu. Ils nous apprennent l’essentiel, la confiance en Dieu. 

« Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils ne font pas de réserves dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?

D’ailleurs, qui d’entre vous, à force de souci, peut prolonger tant soit peu son existence ? Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.

Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’eux.

Si Dieu habille ainsi l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?

sos chretiens orient egypte anaforaNe vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : « Qu’allons-nous manger ? » ou bien : « Qu’allons-nous boire ? » ou encore : « Avec quoi nous habiller ? »

Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

Cherchez d’abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus le marché.

Ne vous faites pas tant de souci pour demain : demain se souciera de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. » Saint Matthieu (6, 24-34)

Cette parabole est remplie de sens dans les bidonvilles où nous aidons. Chaque chose que les chiffonniers nous offrent est un trésor immense car malgré leur indigence nous sommes à leur yeux des rois, nous sommes le Christ. Et eux qui sont-ils?

Au bidonville du 15 mai, entouré par les déchets et la misère, je me suis pris à repenser à cette histoire qu'un prêtre me racontait : Un roi cupide fit apporter 12 charrettes à un homme qu'il missionna pour trouver toutes les richesses de l'Eglise.

Le roi exultait en lui-même imaginant déjà les profusions de richesses, mais, le soir il resta coi : pas de richesse…seulement des dizaines de miséreux. Alors l’homme lui dit : « la plus grande richesse de l’Eglise, ce sont les pauvres ».

Cette histoire incroyable trouve tout son sens ici. Au 15 mai, les enfants si joyeux, dont le bonheur irradie le visage, font oublier qu'ils vivent dans les immondices entre deux animaux rachitiques, sans même une sandale au pieds. Leur pauvreté n’est que richesse aux yeux du Seigneur.

sos chretiens orient egypte anafora careme 2020Ce Carême je le vis avec mes frères chrétiens. J'offre chaque effort, chaque prière, chaque pénitence pour eux, pour ces hommes et ces femmes qui nous donnent tout, qui supportent tout, et qui chaque instant me rendent meilleur.

Merci Seigneur pour la bénédiction qu’est la vie, merci Seigneur pour tout ce que j’ai reçu par le baptême.

Je vous bénis Seigneur pour la beauté de votre création, je vous bénis Seigneur pour le don de la foi.

Je vous bénis Seigneur.

Louis-Marie, volontaire en Egypte.