Actualités

Ce fut un 15 février…

News - 14/02/2020

Tout le monde se souvient de ces images terribles : 21 hommes enchaînés et en tenue orange écarlate. Ils sont chrétiens, des coptes d’Egypte, enlevés il y a plusieurs jours maintenant par l’Etat Islamique qui les a amenés sur une plage de Syrte en Lybie.

Ils avancent sur une plage déserte de la côte africaine de la Méditerranée. Les hommes en noir brandissant le drapeau honni de la haine, de la barbarie et de l’islamisme le plus sanguinaire, ont juré la perte et la mort de ces 21 hommes agenouillés sur le sable humide.

Pourtant, ce ne sont pas les bourreaux que l’on regarde, ce ne sont pas les assassins que l’on écoute… Assis devant eux, les futurs martyrs ne s’agitent pas, ils ne crient pas non plus. Ils sont impassibles, fiers même ! Ils ne montrent aucune peur, aucune faiblesse et au détour d’un plan de la vidéo on découvre même l’un de ces chrétiens la tête levée au ciel avec un léger sourire sur le coin droit de son visage : il le sait, dans quelques secondes il sera avec Dieu et tous les martyrs qui l’ont précédé.

Quelle fierté, quel courage, quelle foi ! Ces 21 martyrs coptes respirent déjà la sainteté !

Ce fut un 15 février, il y a 5 ans, que ces 21 fils de Dieu perdirent la vie et gagnèrent l’éternité en raison de leur foi chrétienne.

L’Eglise Copte les a tout de suite reconnus comme des saints-martyrs qui ont donné leur vie pour le Christ et dès 2016, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi annonce la construction d'une immense église dédiée aux martyrs à Al-Minya, la ville d’origine des 21.

L'édifice de 4 000 mètres carrés est inauguré le 15 février 2018 en présence de Sa Sainteté Tawadros II, pape copte orthodoxe d’Alexandrie, patriarche de toute l’Afrique et du siège de Saint Marc et du président Sissi.

Les dépouilles des martyrs y sont exposées à la vénération des fidèles depuis leur retour en Égypte le 14 mai 2018. Des icônes sont peintes les représentant en tenue orange vif, la tête tournée vers le ciel et le Seigneur les accueillant les bras ouverts.

Leur mémoire est désormais célébrée chaque année le 15 février dans tous les diocèses coptes du monde.

En union de prières avec nos frères et sœurs coptes, les chrétiens du monde entier et de toutes les églises honorent aussi leurs mémoires et leurs martyrs.

Et si certains trouvent encore la force de regarder une autre fois cette terrible vidéo qui mène à l’exécution des 21, vous verrez sûrement la sérénité et la force des visages, vous entendrez à coup sûr les « Ya Rabbi Yassu » - « Ô mon Seigneur Jésus » … les larmes et la peur avaient disparu, l’amour du Seigneur et le courage salvateur des Coptes avaient triomphés ce jour-là.

Que le Christ nous protège et que par l’intercession des 21 martyrs coptes de Lybie nous soyons forts et fermes dans notre foi chrétienne.

Ce fut un 15 février, ne les oublions pas.

Jérôme Cochet, chef de mission en Egypte.