Actualités

Syrie - SOS Chrétiens d’Orient à Alep ouvre en musique l’année 2020 !

FR - 14/02/2020

Le 4 janvier, les 75 enfants du cours de musique du Centre Culturel d’Alep se sont produits en récital devant Monseigneur Jeanbart, archevêque grec-melkite catholique d’Alep et leurs familles.

Le Centre Culturel d’Alep financé par les donateurs de SOS Chrétiens d’Orient dispense des leçons de dessin, de langue et de taille de pierre ainsi que des cours de musique.

Après une année obligatoire de solfège, les musiciens en herbe peuvent choisir leur instrument : violon, violoncelle, guitare, piano ou flûte. Les professeurs sont exigeants et les enfants progressent rapidement.

sos chretiens orient syrie recital alep mgr jeanbartLe récital donné le 4 janvier a permis aux jeunes de présenter leurs talents à leurs parents et amis, ou simplement aux amateurs de musique classique. C’est aussi une façon de clôturer cette belle année d’exercices assidus par un résultat musical à la hauteur de leurs efforts.

Heureux et fiers, les parents s’installent en avance, impatients, tandis que sur le côté les enfants finissent d’accorder leur instrument, relisent une dernière fois leurs partitions, prennent un ultime et précieux conseil auprès de leurs professeurs. Chaque détail est revu et enfin tout est prêt. Le silence s’installe, seul un léger bruissement de papier subsiste : chacun vérifie sur le programme, ce qu’il aura la joie d’entendre pour les uns, l’ordre de passage pour les autres.

Louise, chef de mission adjointe à Alep, accueille les parents, félicite les professeurs et leurs jeunes élèves, remercie Monseigneur Jeanbart, archevêque grec-melkite catholique d’Alep qui parraine l’événement, et introduit le récital.

sos chretiens orient syrie recitalLes artistes réjouissent les oreilles et les cœurs de tous. Les pièces sont bien choisies et se succèdent les solos, duos, trios, quatuor, de Vivaldi à Bach en passant par Brahms… les deux heures passent comme un instant.

Les élèves se retrouvent à la fin pour chanter en chœur quelques chants de Noël, dirigés par Chady Najjar, professeur coordinateur de musique, et accompagnés par Matia, professeur de piano. Et si l’électricité coupe au beau milieu des « Anges dans nos campagnes » ce n’est que pour avoir la joie d’entendre le Cantique à nouveau.

Les spectateurs sont unanimes. Rassemblés autour des tables où les attend une collation, ils expriment leur assentiment. Les pièces leur ont plu, les jeunes interprètes n’ont pas démérité, et la joie de Noël est encore bien présente en ce début de janvier.

Merci à tous les professeurs de musique, grâce à qui les enfants progressent, merci aux parents d’encourager leurs enfants, merci aux enfants pour leur travail et le beau récital qu’il nous ont offert.

Louise, adjointe chef de mission à Alep.