Revue de presse

Bientôt, vous ne regarderez plus ce lumignon de la même façon

Aleteia - Rachel Molinatti -

04 février 2020

Quatre collaborateurs de l’association SOS Chrétiens d’Orient sont toujours portés disparus depuis le 20 janvier 2020. Tandis que les prières se multiplient, l’abbé Gaëtan de Bodard, prêtre du diocèse du Mans, livre une anecdote émouvante.

Alors que les initiatives de prière pour les quatre collaborateurs portés disparus de l’association humanitaire SOS Chrétiens d’Orient se multiplient, l’abbé Gaëtan de Bodard, prêtre du diocèse du Mans, livre cette jolie anecdote tirée d’une de ses visites pastorales, qu’il voit comme un « clin Dieu » : « Visite à un couple âgé. J’évoque avec la disparition des quatre collaborateurs de SOS chrétiens d’Orient. La dame se lève et va chercher un lumignon sur la cheminée en me disant : “Depuis longtemps, j’ai une bougie qui parle de l’Irak. Je ne savais pas pourquoi. Maintenant, je sais : je vais l’allumer et prier pour eux” ». Cette petite histoire anecdotique témoigne de façon vivante de la force et de l’importance de la prière des uns pour les autres. Et si, comme cette paroissienne de 80 ans, chacun portait les disparus dans sa prière ?
 
sos chretiens orient bagdad irak disparition lumignon abbé gaëtan de bodard
 
(...)
 LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE ALETEIA.