Actualités

Jour 12 ...

FR - 01/02/2020

La vie de mes enfants a changé au moment où ils sont arrivés parmi les volontaires de SOS Chrétiens d'Orient.

Mes enfants, Marie-Emilie ou Arnaud, Gérald et sa femme Maria ont vécu au cœur des populations pourchassées et martyrisées pour leur foi. Ils sont aujourd’hui témoins de ce courage unique et même souriant. Ils savent avoir sans doute plus reçu qu’ils n’ont donné.

Nous parents, sommes fiers de ces parcours.
Nous parents, sommes aussi honorés de connaître quelques uns de leurs amis connus là-bas, si loin et si près pourtant...

Nous avons des neveux, nièces, enfants d’amis, amis, qui ont donné ou donnent encore maintenant de leur temps dans cette association.

Nous savons le risque qu’ils prennent en allant ,comme nos enfants, en Irak, en Syrie, au Liban, en Égypte partout où la foi est menacée de mort, de blessures, de peur, mais où l’on prie avec plus de ferveur et de reconnaissance que partout ailleurs.

A ma place de mère j’ai songé parfois le cœur serré à ce qu’il pouvait se passer dans ces pays dits “à risque”. Je pensais à nos militaires aux reporters aux médecins sans frontières ...

Les parents que nous sommes savions très bien les risques.
Et nous les avons laissé partir avec toute leur générosité à offrir sans penser à eux, sans reculer, sans hésiter.

Alors à tous chargés de mission, bénévoles, chrétiens et autres personnes opprimées, à eux ces amis, ces frères dans la foi, notre immense reconnaissance, notre admiration, pour avoir guidé nos enfants vers la charité, le courage, la véritable abnégation, pour votre accueil et votre exemple magnifique .
Nos enfants sont revenus grandis et meilleurs d’avoir vécu avec vous.

Plus que jamais nous pensons aux proches, aux amis, à ceux qui œuvrent pour nos amis disparus, à eux qui prient et espèrent avec nous. Le soleil se couche et se lève en Orient et en Occident sans que cesse jamais cette marée mondiale et fervente de prières, messes, neuvaines qui fleurissent chaque seconde.

Nos cœurs de parents s’unissent aux vôtres.
Vous n’êtes pas seuls, nous vous attendons pour une action de grâce!

Un témoignage d'une mère de 4 anciens volontaires.