Actualités

Egypte - Un petit bout d’Occident au cœur d’Alexandrie.

FR - 16/12/2019

Pour Noël, soutenez l'action des volontaires à Alexandrie.

Alors que notre mission en Égypte rend le dépaysement constant et l’inattendu permanent, la préparation de la fête de Noël chez les Maronites nous a plongé pour quelques heures dans une atmosphère occidentale familière.

Chaque année au début du mois de décembre, le bazar de Noël de la paroisse maronite Sainte-Thérèse d’Alexandrie est un événement incontournable rassemblant des chrétiens de tous rits. Afin d’en garantir son succès, les paroissiens apportent leur contribution personnelle. Répondant à l’appel du Père Farid, prêtre en charge de la paroisse, les volontaires se sont joints aux préparatifs.

La communauté maronite est présente à Alexandrie depuis le milieu du XIXème siècle environ, période à laquelle elle était si florissante que des baptêmes avaient lieu tous les trois jours.

Pendant presqu’un siècle, la messe est célébrée dans le salon de la villa – don d’un paroissien. L’église actuelle dans laquelle nous nous rendons régulièrement ne date que de 1960.

Si les catholiques maronites d’Alexandrie sont aujourd’hui beaucoup moins nombreux, l’ampleur du bazar de Noël ne le laisse pas soupçonner un seul instant. C’est pourquoi nous avions à cœur de participer concrètement à la réussite de cette journée si importante pour la paroisse Sainte-Thérèse.

***

Ce jeudi matin, nous franchissons le portail de la propriété et rejoignons Michaël, un séminariste maronite du Chemin néo catéchuménal, bras-droit du père Farid. Après nous avoir offert le traditionnel thé oriental, il nous conduit dans le hall d’entrée, une vaste pièce lumineuse au haut plafond mouluré, témoin des belles années de la grandeur alexandrine.

Une fois les tables des stands installées, nous nous dirigeons vers le grenier. Et c’est à ce moment précis que nous ressentons l’atmosphère de Noël : imaginez maintenant la scène. Depuis le grenier, Michaël tend le sapin de Noël à Pierre posté sur l’échelle en bois, qui à son tour nous transmet ce précieux fardeau. Viennent ensuite la crèche, les guirlandes et toutes sortes de décorations.


sos chretiens orient volontaires bazaar de noelAlors que les uns sont occupés au nettoyage du grand hall et les autres à la décoration du sapin, Michaël vérifie le fonctionnement des haut-parleurs : au son des chants de Noël, nous passons la matinée à préparer la salle.

Quelques heures plus tard, avec satisfaction nous contemplons le résultat de notre travail :

le long des murs courent des guirlandes, et sur le palier du double escalier menant au premier étage scintille le sapin au pied duquel brille la lumière de la crèche.

Parce que la générosité orientale n’est pas un mythe, autour de pâtisseries libanaises, nous achevons la matinée en compagnie de Michaël qui se saisit de l’opportunité pour nous parler de sa famille au Liban et du travail qu’il effectue aujourd’hui avec le père Farid. Ces échanges privilégiés avec les chrétiens d’Alexandrie donnent à notre présence ici tout son sens.

sos chretiens orient egypte boule de noel alexandrieAinsi, il a suffi d’un peu de langue française (les maronites la parlent très bien), d’un sapin, d’une crèche, de quelques décorations et de chants de noël, pour nous rappeler, le temps de quelques heures, nos traditions occidentales.

En franchissant de nouveau le portail qui nous sépare de la rue bruyante et animée, nous pensons déjà, avec le sourire, à la prochaine fois que nous rendrons visite au père Farid et à Michaël.

Nous nous rendons régulièrement à la paroisse maronite Sainte-Thérèse depuis seulement quelques semaines mais vous comprenez, à la lecture de ces lignes, que nous souhaitons particulièrement y développer nos activités.

Dans les prochains mois, nous comptons apporter notre aide tant physique que matérielle à la rénovation de la maison où demeure le père Farid et qui accueille régulièrement l’évêque.

En cette période de fête, nous avons réellement besoin de vos dons afin que ce projet se réalise concrètement dès le mois de janvier.

Alors n’hésitez plus, les Maronites d’Alexandrie comptent sur vous ! Faites un don.

Marguerite, volontaire en Egypte.