Revue de presse

Retisser un lien entre les chrétiens français et orientaux

Famille Chrétienne

26 juin 2014

L’association SOS chrétiens d’Orient ira au Liban et en Irak du 19 au 31 juillet 2014. Pour mission « L’Orient avec saint Charbel », au Liban et en Irak. Explications de son président, Charles de Meyer.

Vous avez déjà fait « Noël en Syrie » et « Pâques en Irak ». Pourquoi monter cette troisième aventure ?

Nous partons en mission avec sept Français et un Irakien au Liban et dans la partie d’Irak, touchés par les flots de réfugiés. Jusqu’ici, nous avons constitué des convois d’aide temporaire qui demandaient du temps et une grande générosité de la part de nos donateurs. Nous voulons désormais construire des projets de long terme que nous pourrons surveiller tous les trois mois en Irak.

Il y a cinq projets : nous allons tout d’abord apporter alimentation et vêtements dans deux camps de réfugiés, l’un à Duhok en Irak et l’autre dans la Bekaa au Liban. Nous nous concentrerons ensuite sur la ville de Qaraqosh pour les trois autres projets : ouvrir un magasin de costumes traditionnels et intervenir auprès de deux congrégations de religieuses pour les aider d’une part dans la construction d’un puits, d’autre part dans l’instruction d’enfants handicapés et adoptés.

Lors des premiers voyages, nous avons fait des rencontres touchantes qui nous ont confortés dans le sens de notre action. Aujourd’hui, nous voulons qu’elle s’inscrive dans le long terme.

Pourquoi se placer sous le patronage de saint Charbel ? 

Nous avons repéré chez cet ermite de la fin du XIXe siècle trois vertus importantes devenues les mots d’ordre de cette mission : travail, abandon et espérance. Les chrétiens orientaux, et plus particulièrement d’Irak, doivent pouvoir travailler à maintenir leur identité, ainsi que s’abandonner dans les mains de Dieu, puisqu’en considérant le contexte géopolitique leur place dans la région s’avère compromise. Quant à l’espérance, nous essayons de retisser un lien entre les chrétiens français et orientaux.

Comment vous soutenir?

La première manière est de participer à une grande cagnotte en ligne qui permettra de suivre au jour le jour notre mission. Nous entendons témoigner sur place et rendre compte en France de notre aventure. Nous organisons à chaque retour d’expédition une grande série de conférences et publions une vidéo comme nous l’avons fait pour « Pâques en Irak » et « Noël en Syrie ».

Enfin, comme nous sommes encore une petite œuvre, nous avons besoin du bouche-à-oreille et du soutien financier, si minime soit-il. Vous pouvez l’effectuer via notre site internet ou à l’adresse : 5, rue Lakanal, 75015 Paris.

Un véritable engouement se crée chez ceux qui suivent notre actualité, puis en parlent à leurs proches, à leurs paroisses. Nous avons déjà touché plus de quatre mille donateurs. Nous essayons de témoigner avec le plus de vérité, de transparence et de réactivité possible.

 

Propos recueillis pas Édouard Minier pour Famille Chrétienne