Actualités

Journée sanglante à Damas

News - 22/02/2018

Ce 20 février 2018, un déluge d’obus de mortier s’est abattu sur Damas. Depuis la Ghouta orientale, les groupes terroristes djihadistes ont également lancé une cinquantaine de missiles longue portée. Bilan provisoire : onze morts dont quatre enfants, des centaines de blessés. On en parle ou pas ?

L’ancienne école franciscaine a perdu cet après-midi trois de ses élèves. Alors qu’ils fuyaient devant les obus de mortier pleuvant à l’intérieur de la cour de récréation, ils se sont fait rattraper par la mort. Il est alors un peu plus de 14h. Derrière l’école, un obus explose. Ils sont tués sur le coup. À Bab Touma, le scénario est le même. Deux enfants sont abattus. 

Ici, ce n’est pas du cinéma. C’est la guerre avec son cortège d’horreur : les obus ne font pas de distinction. Tous sont visés.

Depuis plusieurs semaines, Damas subit un bombardement intensif des terroristes djihadistes, situés en périphérie de la capitale. Plus de mille obus seraient tombés sur Damas ces vingt derniers jours, semant la terreur et la mort, selon le docteur Al-Jaarafi, envoyé permanent de la Syrie auprès des Nations Unies. Des opérations militaires sont en cours depuis la fin de semaine pour tenter de mettre fin à ces bombardements.

Les victimes de cette guerre interminable sont trop nombreuses. Seigneur, nous Vous confions le repos de leurs âmes et leurs familles. Nous Vous supplions d’intercéder afin que le pays retrouve le calme, le repos et la paix.