Actualités

« Grâce à Dieu et grâce à vous, j’ai pu ouvrir mon commerce »

News - 25/03/2019

Il est dix heures ce matin quand je rejoins le docteur Adel et Monsieur Barakat devant l’église Saint-Georges du bidonville d’Ezbet al Nakhl. Au milieu de la poussière, des déchets et des chemins en terre, nous déambulons dans les rues adjacentes afin d’aller à la rencontre des premiers bénéficiaires de nos prêts solidaires. Ils ont chacun reçu un versement de cinq-cent euros pour commencer ou développer leur activité.

Dès le deuxième arrêt, nous sommes gentiment invités à entrer dans l’humble demeure d’une veuve ayant ouvert une petite épicerie. Arborant la tenue traditionnelle des veuves en Égypte, elle nous reçoit toute de noir vêtue mais avec un sourire humble et joyeux. Elle nous offre le café tout en nous remerciant de l’avoir aidée et en nous racontant son histoire. « Mon mari a rejoint le Seigneur il y a cinq ans. Il travaillait et nous permettait de subvenir aux besoins de nos quatre enfants. La situation était très difficile depuis ce jour mais aujourd’hui, grâce à Dieu et grâce à vous, j’ai pu ouvrir mon commerce ».

Comme elle, cinq autres personnes ont bénéficié d’un prêt à taux zéro dans le bidonville. Commerçant, artisan, technicien… tous nous font part de leur joie et de leurs profonds remerciements.

Nous souhaitons aujourd’hui accroître notre aide en faveur des Égyptiens les plus pauvres. Pour cela, nous avons besoin de vous.

Aidez les habitants du bidonville à retrouver un travail, faites un don.