Actualités

Témoignage volontaire en Egypte - Quand le cœur s’étend aussi haut que les pyramides …

News - 15/01/2021

SOS Chrétiens d’Orient envoie des volontaires tout au long de l’année. Comme Julie, venez vivre une expérience inoubliable en Egypte. Ne vous posez pas de questions. Les seules limites sont celles que vous vous imposez.

Par jour, la mission d'un volontaire coûte 33€ à l'association. Si vous ne pouvez pas partir, parrainez un volontaire, faites un don.


Qu’est-ce que 3 mois de mission au pays des pharaons ? 

Avant tout, c’est la joie de découvrir une équipe de volontaires investis et des chefs exemplaires. Mais c’est aussi la chance de connaître et de partager des moments hauts en couleur avec nos traducteurs locaux, de vraies pépites dynamiques qui nous sont d’une aide plus que précieuse sur le terrain. C’est aussi le grand honneur de rencontrer des personnalités qui marquent les esprits à tout jamais, au niveau spirituel, éducatif, politique mais aussi culturel.

Mon périple commence sur les chapeaux de roue puisqu’au moment de mon arrivée, nous avons la chance d’accueillir le Père Martial en mission. Il donne, d’entrée de jeu, le tempo et ne loupe pas une occasion de raconter des histoires aussi drôles qu’intéressantes. Du haut de ses 26 ans et muni de sa longue soutane, il fait germer en nous, avec humilité, des graines de réflexion profondes et spirituelles.

sos chretiens orinet egypte volontaire desert de saint antoineGrâce à sa présence, nous visitons et découvrons les incontournables égyptiens : les mythiques pyramides de Gizeh, le Caire chrétien qui accueillit la Sainte Famille lors de la fuite en Égypte ou encore le Monastère Saint-Antoine : 1er monastère au monde, havre de paix au milieu du désert et proche de la Mer Rouge.

Les premières activités sont dépaysantes et il est difficile de tout comprendre : il faut vite s’adapter au rythme et à la chaleur. On nous avait pourtant préparé et raconté les montagnes de poubelles du bidonville d’Ezbet el-Nakhl, la conduite effrénée des égyptiens et la curieuse façon qu’ils ont de se parler, comme s’ils étaient toujours en désaccord. Mais il faut le vivre pour se rendre compte : l’odeur des poubelles qui prend aux tripes, le sourire des élèves qui réchauffe le cœur et les accueils toujours bienveillants et royaux, partout où nous nous rendons. Nous découvrons la nourriture locale grâce à la cuisine renommée de Miss Marlène : foul, tameya (sorte de falafels) ou encore cochari et cela, dès 10 heures du matin !

Puis, petit à petit on prend ses marques : on se fait au bruit environnant des klaxons incessants, à la poussière qui ne quitte jamais les rues cairotes et même aux aboiements du chien de notre voisin Messaoud qui retentissent au moment où Morphée nous appelle dans ses bras. On se sent alors très vite intégré et on peut se donner tout entier à la mission pour y découvrir des trésors incommensurables…

sos chretiens orient egypte volontaire et personne agee couvent matarya ezbet el nakhlPortés par les chefs, l’équipe de volontaires et les enfants, nous faisons de notre mieux pour faire sourire les personnes âgées du couvent de Matarya, pour distraire les petits orphelins d’Abasseya ou encore pour enseigner un peu de français aux enfants de chiffonniers. Les journées s’enchaînent et je découvre que mon cœur peut chaque fois fondre davantage au retour d’activités.

On se fascine pour nos élèves préférés qui ont toujours envie d’apprendre, pour leurs innombrables sourires qui témoignent d’une sincère beauté d’esprit et d’une franche simplicité.

sos chretiens orient egypte donation colis alimentaire aux chiffonniersDans les bidonvilles, c’est pourtant impossible de s’habituer à la misère, à l’odeur des déchets et à la dureté de la vie qui laisse ses stigmates. Lors des maraudes nocturnes, nous frôlons du doigt la détresse et l’épreuve de certains cairotes qui doivent se cacher pour faire la manche. Mais nous découvrons alors un mélange de pudeur et de reconnaissance dans les yeux des chiffonniers, à qui nous tendons un repas avec des mots maladroits.

Autant d’activités cairotes qui rythment ma vie de mission durant deux mois.

sos chretiens orient egypte volontaires en missionAu fil des jours, les liens se tissent entre les volontaires et il est dur d’en voir partir certains. Les volontaires à Alexandrie ayant besoin de renfort, j'ai la possibilité de vivre dans la mythique ville méditerranéenne. Il est agréable d’y découvrir un air respirable, la corniche bordant la mer et surtout, l’eau chaude de l’appartement ! Partout où nous allons, l’accueil est chaleureux et la prise d’initiative est plus importante dans notre petite équipe de quatre volontaires. Bref, un élan qui redynamise ma mission et me fait me rendre compte des contacts précieux qu’a semé SOS Chrétiens d'Orient partout en Égypte.

Enfin, il m'est impossible de narrer ma mission au pays des pharaons sans citer la chance inouïe d’avoir pu y vivre un temps fort de l’année : NOËL. Semer la joie de la venue du Christ parmi nos frères chrétiens, qui sont en minorité, a été une expérience unique et magique. Toutes les donations dans les divers orphelinats, écoles ou centres laissent dans nos cœurs une saveur de bonheur et de paix.

sos chretiens orient egypte volontaire messeAssister à la messe de minuit célébrée par le nonce apostolique en personne, fêter la venue du Rédempteur avec notre famille de volontaires, participer aux chorales de Noël… Un nouvel an à Alexandrie, avec une magnifique vue sur la mer après de longues activités dans les bidonvilles avoisinants. Ou encore le Noël copte fêté lors d’une donation au bidonville du 15 mai parmi les montagnes de poubelles et les feux des Babas, veillant dans la nuit le long de leur maison sans toit. Autant d’événements marquants qui nous ont fait oublier l’espace d’un instant le petit virus couronné qui a tant fait parler de lui cette année.

Après ces trois mois de mission, je ne peux affirmer connaître et exceller en culture égyptienne mais cet avant-goût laisse à tout jamais un vif intérêt pour ce pays aux mille et une facettes. Les personnes rencontrées ont coloré cette mission et l’ont fait vivre à la mode égyptienne. Ces visages et sourires rendent ce court séjour inoubliable et même si les saveurs passent, les images resteront imprégnées dans la peau telle la croix tatouée sur le poignet droit de nos frères coptes. Prions pour eux, pour nous et pour avoir toujours la grâce de Dieu « el Hamdoulilah ».

Julie, volontaire en Egypte.

SOS Chrétiens d’Orient envoie des volontaires tout au long de l’année. Comme Julie, venez vivre une expérience inoubliable en Egypte. Ne vous posez pas de questions. Les seules limites sont celles que vous vous imposez.

Par jour, la mission d'un volontaire coûte 33€ à l'association. Si vous ne pouvez pas partir, parrainez un volontaire, faites un don.