Actualités

Trésors d’Orient - La Cathédrale des 21 martyrs de Libye.

News - 14/10/2020

« Qui racontera vos combats, courageux martyrs? Qui sera digne de chanter votre gloire ? Qui enfin sera aussi fort pour continuer vos prières et aller comme vous sur le chemin du martyr ? »

Ces questions, je me les suis beaucoup posées sur le chemin du retour un peu chaotique qui me ramenait au Caire. Un chemin chaotique de 4h aller et 4h retour qui traverse l’Egypte et fend le Nil pour nous éloigner de la tentaculaire et irrespirable capitale Le Caire vers la verte et la populaire Minya.

Cette ville pauvre mais belle fait régulièrement la une des journaux en Egypte car elle est, malgré sa semblable tranquillité, l’un des lieux les plus dangereux du pays. En effet, dans cette région, les chrétiens sont presque aussi nombreux que les musulmans, et certains observateurs avancent même le chiffre du « 50/50 » qui fait frémir les extrémistes musulmans qui n’hésitent pas à imposer une sorte de terreur permanente sur les chrétiens de la ville et des villages alentours.

Une ville pauvre donc, dangereuse pour les chrétiens et théâtre en décembre dernier d’un attentat à la mitraillette contre un minibus de pèlerins qui avait fait 8 morts et 14 blessés graves.

Les chrétiens de la région sont donc tiraillés entre rester et se défendre parfois au prix de leur vie ou partir et laisser derrière eux femmes et enfants afin de trouver un travail mieux rémunérer qui leur permettra à terme de quitter Minya ou même l’Egypte !

C’est le choix qu’avait fait 21 hommes, 21 chrétiens du village d’El Our, situé à 20 minutes de Minya et à quelques minutes de la ville de Samalout.

sos chretiens orient egypte cathedrale martyrs caire interieur tableau site20 Egyptiens coptes et 1 Ghanéen chrétien qui vivait avec ses frères d’Egypte… ils ne reviendront jamais dans leur village, dans leur église et dans leur famille. Partis en Lybie, travailler dans les champs gaziers et pétroliers, ils seront enlevés par Daech en pleine nuit en février 2015, torturés et finalement décapités en tenue orange sur une plage à proximité de Syrte. La vidéo de l’exécution aura fait le tour du monde et aura marqué des millions de personnes : les visages sont sereins, calmes et forts. Ils sont prêts à rejoindre Jésus Christ, ils sont prêts à mourir en martyr… Quelle force, quel exemple pour nous autres chrétiens d’Occident !

Les corps et les effets personnels ne seront retrouvés que plusieurs mois après et rendus à l’Egypte et à l’Eglise Copte encore plusieurs mois après… ainsi, le corps de Mathew, le ghanéen n’a été enterré dans la cathédrale copte d’El Our que le 25 septembre dernier…

Ainsi, après avoir récupéré les corps martyrisés et les effets personnels si simples et si beaux à la fois, il fallut penser à construire un lieu beaucoup plus grand que la paroisse actuelle d’El Our. Le gouvernement malgré les manifestations des islamistes ne flancha pas et autorisa la construction d’une Cathédrale, et d’un complexe paroissial afin de donner aux 21 martyrs, un lieu de repos pour l’éternité à la mesure de leur sacrifice.

Ce lieu était donc amené à devenir un lieu de pèlerinage et de visite incontournable en Egypte !

En arrivant dans la campagne d’El Our typique de la Haute-Egypte, on ne peut rater l’immense dôme et le grand clocher de la toute nouvelle cathédrale !

Elle se compose aussi d’un grand complexe paroissial et bien sûr du mausolée. Sur toute la longueur de l’église sont alignés les cercueils et les effets personnels retrouvés des 21 martyrs.

Les corps eux sont enterrés en dessous de l’autel de la sainte église et sont accessibles aux fidèles et pèlerins qui souhaitent prier et se recueillir, un fait extrêmement rare et d’ordinaire impossible, le saint des saints étant fermé dans les églises orthodoxes.

Sur l’autel beaucoup de petits mots sont inscrits sur des bouts de papier, des intentions de prières, des remerciements, autant de témoignages de foi laissés là par les coptes et les visiteurs du monde entier qui viennent ici voir les 21 martyrs d’El Our.

L’ambiance à l’intérieur est à la fois triste, belle, pesante, déchirante et joyeuse… oui, tout cela est contradictoire mais il faut venir en Egypte, vivre et connaitre les Coptes pour comprendre cette ambiance si particulière qui régit les lieux sacrés coptes : ces 21 morts sont des martyrs, ils sont avec le Christ, notre Sauveur, alors la joie et la vie sont tout aussi présents que la tristesse du deuil et de la perte de frères chrétiens. Les prières s’entremêlent aux rires des enfants, les pleurs des femmes se mélangent aux discussions des hommes qui montrent les cercueils à leurs enfants.

sos chretiens orient egypte cathedrale martyrs caire interieur tombes siteLa grande cathédrale des 21 martyrs d’El Our surplombe la petite église. Avec son grand dôme et son immense clocher de plus de 30 mètres, la cathédrale domine la campagne environnante et les faubourgs populaires de Samalout. Elle est un phare dans la nuit à l’image des actes des 21 martyrs pour les fidèles locaux et toute l’Egypte. A l’intérieur, la sobriété en impose à l’exception des vitraux qui sont très réalistes et vont même jusqu’à représenter les 21 martyrs avec de vrais photos modernes apposées sur les vitraux qui bordent tous les côtés de l’édifice « grandiosement simple ». Là aussi, l’ambiance est double : aidées par les oiseaux présents à l’intérieur de la cathédrale, les prières des parents s’envolent et les enfants jouent dans l’église majestueuse de simplicité.

Que vous dire de plus sur ce lieu saint moderne ? Un lieu saint qui n’a que 5 ans et qui déjà respire l’encens de la sainteté et la magnificence du martyr chrétien. Comment vous décrire l’indescriptible bordé par la campagne luxuriante des bords du Nil ? Comment vous raconter la vie des 21 martyrs qui, même morts, respirent la vie plus que jamais car d’ores et déjà consolés par Dieu.

Les Coptes sont fiers, bruyants, priants, nostalgiques, prêts au martyr et toujours debout devant le destin qui s’écoule lentement dans les déserts d’Egypte.

Aux 21 martyrs copte de Libye, nous prions pour le repos de vos âmes et pour vos familles ; donnez-nous la force d’être aussi forts et prêts que vous.

Nous sommes venus ici donner des colis alimentaires et des affaires scolaires aux 21 familles des martyrs, nous sommes arrivés impatients et angoissés, nous sommes repartis légers et abasourdis, comme si à travers leurs proches, leurs témoignages sacrificiels résonnaient plus vivant que jamais. Comme si à travers les enfants qui courent dans l’église et les prières infinies des fidèles, l’appel du martyr résonnait encore plus fort de nos jours et non plus comme un lointain souvenir des persécutions sous l’empire Romain.

sos chretiens orient egypte cathedrale martyrs caire interieur siteAujourd’hui encore, l’Eglise Copte verse son sang pour le Christ. Aujourd’hui encore elle fait face aux Frères musulmans, à Daech, et à bien d’autres fanatiques islamiques… aujourd’hui encore on meurt pour le Christ : la cathédrale d’El Our en est le symbole, le cœur des coptes en est la clé et leur foi en est la source.

Jérôme, chef de mission en Egypte.