Actualités

Témoignage volontaire en Egypte - Mon aventure spirituelle amazing

FR - 15/06/2020

SOS Chrétiens d’Orient envoie des volontaires tout au long de l’année. Comme Christophe, venez vivre une expérience inoubliable en Egypte. Ne vous posez pas de questions. Les seules limites sont celles que vous vous imposez.

Par jour, la mission d'un volontaire coûte 33€ à l'association. Si vous ne pouvez pas partir, parrainez un volontaire. Faites un don !


En choisissant de partir avec l’association humanitaire « SOS Chrétiens d’Orient », j’imaginais donner un peu. En réalité, j’ai reçu beaucoup.

En décollant pour l’Egypte, je pensais accomplir une mission philanthropique. Finalement, j’ai vécu un pèlerinage spirituel sur cette autre terre sainte.

En quelques lignes, je vais vous partager cette expérience spirituelle qui m’a tant donnée. Toutes ces rencontres ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui : un témoin grandit spirituellement et humainement.

***

Sur une terre sainte foulée par la Sainte Famille, les Pères du Désert et les grands saints évangélistes et moines.

Lieu de l’Exode du peuple hébreu et terre d’Asile de la Sainte Famille, l’Egypte a vu la naissance de la vie érémitique et monastique. C’est sur ces lieux saints que mes pas m’ont conduits.

Au Caire, cachée entre des petites ruelles du quartier de Matarya, j’ai découvert une synagogue toute ordinaire, dont les sous-sols regorgent de documents offrant un témoignage extraordinaire. Ici, un rabbin accueillit dans son humble logement, un certain Joseph, accompagné de son épouse Marie, et un jeune enfant. Je me trouvais sur le lieu foulé par la Sainte Famille lors de son séjour en Egypte.

J’allais tous les jours de surprise en surprise. A Alexandrie, dans la cathédrale Saint-Marc du Caire, j’eu la chance de me recueillir sur la tombe de l'Évangéliste Saint Marc, le premier évêque d’Alexandrie. Il serait arrivé en 48, aurait converti Annanios et serait mort martyr en 68 lors de la fête de Sérapis.

Aujourd’hui encore, les papes coptes portent le titre de successeur du Siège de Saint-Marc.

Leur foi est exemplaire ! L’un d’eux nous racontait avoir reçu la visite de Jésus-Christ l’invitant à laver ses pieds. Un autre a été sauvé par un ange qui l’a averti cinq minutes avant l’explosion de l’arrivée d’un missile, qui a pulvérisé son domicile.

sos chretiens orient egypte monastere saint antoineAu milieu du désert, je me suis rendu dans les monastères fortifiés qui ont résisté aux vagues d’envahisseurs, aux pillages successifs et aux massacres des moines par les troupes islamiques. Perdu dans l’immensité aride, le monastère Saint-Antoine au pied du mont Qulzum est un havre de paix verdoyant. Sur cette terre inhospitalière montagneuse, Saint Antoine le Grand se retira au début du IV° siècle pour vivre en solitaire. Il devint ainsi le premier ermite anachorétique et s’adonna à la contemplation, la prière et l’adoration.

A son décès, ses disciples fondèrent un monastère sous son patronage. Avec le monastère Saint-Paul, son voisin, ils sont les plus anciens monastères chrétiens au monde. Les quelques 120 moines et 30 novices y vivant toujours, perpétuent, dans la prière, le jeûne et la méditation, la sagesse des Pères du désert.

***

Au service des oubliés et persécutés, riches de leur pauvreté.

sos chretiens orient egypte volontaires docteur adelDans les bidonvilles du Caire, j’ai eu la joie de rencontrer le Dr Adel Ghali, ancien bras droit de Sœur Emmanuelle et qui depuis 40 ans, soigne les chiffonniers. Aujourd’hui diacre, il aide fidèlement Sœur Maria, supérieure de la congrégation des filles de Marie.

A Alexandrie, le Docteur Jeannette, membre d’une communauté de rencontre « Foi et lumière », accompagne les personnes porteuses de handicap à la « Maison de l’Espérance ».

Ses pensionnaires nous ouvrent leur cœur et nous gratifient de leurs plus grands sourires.

Nous commençons nos rencontres par un temps de prière bilingue arabophone et francophone. Jésus-Christ nous montre l’exemple, Lui qui rejoint les êtres humains au cœur de leurs faiblesses. Au fur et à mesure de nos échanges avec les handicapés, je découvre les trésors de tendresse et d’humilité qui se cachent en eux. Comme le propose Jean Vanier, la rencontre, l’altérité transforme en profondeur les cœurs.

Les personnes âgées de la « Maison du Bonheur » de Matarya rayonnent d’une belle sérénité. Leurs grandes expériences apportent une sagesse apaisante. Ils nous encouragent à faire le bien autour de nous, aujourd’hui, en tant que volontaire mais aussi toute notre vie. Eux aussi ont eu à se poser les bonnes questions, à prendre les bonnes décisions, à échouer et à se relever.

Nous accueillions leurs confidences avec émotion et humilité, dans la prière, en leur rappelant les versets de l’Evangile sur la Miséricorde.

Les enfants coptes nous interpellent souvent par un « What’s your name ? ». Les volontaires aux prénoms typiquement français les intriguent. Nous sommes très souvent sommés de répéter, d’épeler et d’écrire nos prénoms. Mais par-dessus tout, ils sont étonnés lorsque certains partagent le même prénom qu’eux et s’empressent de nous présenter nos homonymes.

Lors des cours d’anglais et de français, ces enfants témoignent toujours d’un bel enthousiasme pour apprendre, échanger et rire ensemble. Et pendant nos séances de sport, ils se révèlent imaginatifs. Les parties de basket prennent des allures de cours de gymnastique lorsque les plus petits doivent grimper sur nos épaules pour atteindre les paniers.

***

S’ouvrir à son prochain pour s’affranchir de son individualisme occidental.

sos chretiens orient egypte volontaires disparition quatre salaries sosCette expérience en Egypte a été l’occasion pour moi d’un décentrement de ma liberté individuelle, si présente dans notre culture occidentale. Avec les volontaires, nous vivons une belle expérience de communion dans l’organisation concrète de la vie courante. Toutes nos actions sont entreprises dans le seul but de servir, de se donner à l’autre. Nous faisons tout ensemble ! Et lorsque quatre de nos amis disparaissent à Bagdad, nous nous réunissons quotidiennement pour prier et nous unir à toute la communauté de priants dans le monde.

 

Je croyais donner. Mais en réalité, j’ai beaucoup reçu.

Croyant m’engager pour une mission humanitaire, j’ai vécu un pèlerinage spirituel :

A la suite du Christ : avec la Sainte famille, l’Evangéliste Saint-Marc et les Pères du désert.

Pour servir le Christ : avec notre prochain, avec les handicapés, les enfants, les personnes âgées.

En communion dans le Christ : avec un décentrement de notre liberté individuelle occidentale et cette expérience de communion fraternelle.

Christophe, volontaire en Egypte.

SOS Chrétiens d’Orient envoie des volontaires tout au long de l’année. Comme Christophe, venez vivre une expérience inoubliable en Egypte. Ne vous posez pas de questions. Les seules limites sont celles que vous vous imposez.

Par jour, la mission d'un volontaire coûte 33€ à l'association. Si vous ne pouvez pas partir, parrainez un volontaire. Faites un don !