Actualités

Coronavirus - SOS Chrétiens d'Orient prend des mesures exceptionnelles.

FR - 17/03/2020

Chers amis,

SOS Chrétiens d’Orient connait une année difficile parce qu’elle épouse les immenses défis imposés aux chrétiens d’Orient.

En France, l’instabilité sociale et le délitement de nos modes de vie a grandement compliqué le travail de nos équipes pendant des mois. Au Proche Orient, l’assassinat de Qassem Soleimani, le sort incertain de nos quatre amis disparus et la crise du Coronavirus ne nous ont pas épargnés.

Notre travail continue, tout spécialement pour la relation avec l’Etat dans l’unique objectif de ramener nos amis sains et saufs, le plus rapidement possible, et de soulager autant que nous le pouvons l’angoisse de leurs familles.

Les réactions de nos collaborateurs trouvent leur ressort dans un professionnalisme impeccable et les secours spirituels déployés par toute notre communauté d’amis et de soutiens. Ils ne peuvent cependant pas contrer l’épidémie de Coronavirus qui accable l’ensemble de la planète.

Après une période de rapprochement avec les autorités françaises en charge de l’épidémie et une évaluation de nos possibilités d’action, il a été décidé de coordonner le rapatriement de la majorité de nos volontaires sur le territoire national. Il convenait que leur volonté audacieuse ne soit pas déviée de son seul critère : faire le bien, du mieux qu’ils le peuvent. Aujourd’hui, nous devons réduire l’intensité d’une partie de nos activités pour en protéger les bénéficiaires.

Au moment où je vous écris, certains sont déjà en France, en route vers leurs lieux de confinement. Ceux qui ont décidé de rester connaissent les risques de blocage des liaisons aériennes pendant une période encore indéfinie. Ils s’appliquent les règles de bon sens qui préviennent la contraction de la maladie et la diffusion de l’épidémie. Nos chefs de missions sont à pied d’œuvre pour assurer le calme et lutter contre la panique qui gagne tant de personnes.

En fonction de l’évolution de la situation, nous prendrons les décisions idoines pour maintenir notre devoir de charité auprès des familles que nous aidons et notre impératif de sécurité envers ceux qui décident de donner une partie de leur temps pour aider nos frères aînés dans la foi.

Nous appelons chacun à la raison. Il convient que les volontaires de SOS chrétiens d’Orient et sa communauté de soutien soient des modèles de civisme et de patriotisme pour les autres. C’est à ce prix qu’ils rayonneront des leçons qu’ils ont apprises au contact des communautés chrétiennes orientales.


Nous sollicitons le maintien de la générosité de nos donateurs car nous souhaitons maintenir l’ensemble des projets en cours qui ne nécessitent pas de contacts directs et prolongés entre individus.

Enfin, nous nous confions à Saint Roch, nous nous souvenons de l’intercession de Saint Charbel face aux épidémies et nous en revenons à la foi pour renforcer notre espérance. Nous appelons notre mère l’Eglise à entendre les voix qui l’appellent à remplir son rôle de présence, de prière, de service pour témoigner au monde des secours qu’elle peut lui offrir.

***

Charles de Meyer,
Président de SOS Chrétiens d'Orient