Actualités

Au camp d’été de Klayaa, le quotidien des volontaires est animé

News - 02/08/2019

Depuis le début du camp d’été, les volontaires sont installés dans l’école du village de Klayaa, situé entre les frontières syrienne et israélienne, au Sud-Est du Liban. Les salles de classes hébergent, en plus des dix volontaires de SOS Chrétiens d’Orient, plusieurs dizaines de bénévoles des associations Caritas, YNCA et JRJ. Ainsi, c'est un véritable mélange culturel dont la centaine d'enfants bénéficie chaque jour. L'entente est fraternelle, et le travail conséquent.sos chrétiens orient liban klayaa volontaire camp

Ce matin, il est à peine 7h30, les volontaires se réveillent en douceur grâce à des musiques locales. Après la prière du matin, les enfants n'attendent qu'une chose : retrouver leurs amis français pour une multitude d'activités. Au programme, cours de français, ateliers de danse et de musique, activités sportives, et une chasse au trésor pour clôturer une longue matinée.

Les volontaires débutent les activités dès 9h, la répartition des tâches, préparée en amont, aide à l'accueil d'un nombre si important d'enfants. Le lieu s'avère idyllique : plusieurs bâtiments donnent lieu sur de grandes cours, idéales pour les activités sportives. Autre avantage de taille, l'église Saint-Joseph, dont le prêtre Antonio Farah gère la bonne tenue de l'événement, se tient au milieu du camp siégeant alors comme un rappel à l'ordre spirituel nécessaire à la bonne éducation des enfants, dont les âges peuvent varier de 6 à 15 ans. Les activités vont s'enchaîner jusqu'au petit déjeuner de 11h, représentant une pause bien méritée, autant pour les enfants que pour les volontaires. Des chants sont alors entonnés afin de maintenir une bonne cohésion, et surtout, un dynamisme résistant à toute épreuve pour le reste de la matinée, qui se risque d'être, finalement, encore longue. 

sos chrétiens orient liban klayaa volontaire sport ballon

C'est le début de la chasse au trésor, où deux équipes « Baudouin » et « Saint-Louis » vont s'affronter dans cette course fourmillant d'épreuves, de défis et d'énigmes. Contre toute attente, c'est avec brio que « Saint-Louis » l'emporta sur « Baudouin », et c'est avec une déception peu dissimulée que cette dernière s'avouera vaincue. Une désillusion cependant courte, une fois que les membres des deux équipes levèrent la tête au ciel et virent une pluie de bonbons jetés depuis le toit de l'église atterrir à leurs pieds. Cet instant marqua la fin de la matinée, 13h étant déjà largement passée. Les volontaires peuvent enfin prendre un temps de repos, avant de rejoindre les bénévoles des autres associations afin de profiter d'un moment de convivialité, où les diverses nationalités venues du Proche-Orient vont pouvoir connaître davantage les volontaires de SOS Chrétiens d’Orient, cet après-midi leur étant accordé. Ce sera donc, certes fatigués mais satisfaits du travail accompli, que tous pourront à nouveau se retrouver au repas du soir, préparé avec soin par leurs nouveaux amis.

Aidez-nous à offrir un camp d'été aux enfants Libanais, faites un don