Liban

Quand la scolarité des enfants libanais devient un cauchemar

Depuis 4 ans, l’Etat libanais ne donne plus de subventions aux écoles semi-gratuites. De nombreux professeurs ne sont plus payés ou perçoivent un faible salaire. Si on ajoute la dévaluation de la livre, le salaire d’un professeur au Liban est passé en un an de 1200$ en moyenne à seulement 80$. En plus de cela, de nombreux parents n’ont plus les moyens de payer la scolarité de leurs enfants. L’inflation vertigineuse a fait passer la scolarité en bas de la liste des priorités.

Lire la suite »