Actualités

Egypte - A la rencontre des chrétiens de Louxor !

FR - 13/03/2020

Il est 14h en ce jour de novembre : ce tableau pourrait être celui d’une froide journée d’automne en France… pourtant à l’ombre des temples plusieurs fois millénaires et des palmiers gigantesques, la température avoisine les 30 degrés et rien ne semble perturber la chaleur sèche et écrasante du soleil à son zénith.

Nous sommes en Egypte, à Louxor, le Nil est ici un miracle : il tranche le désert et éloigne l’aridité de quelques kilomètres. Il est aussi un miracle pour les centaines de milliers de chrétiens coptes qui ont perpétué ici la culture et les travaux pharaoniques de leurs antiques ancêtres.

Accompagné d’une collègue de notre bureau parisien, nous sommes à la recherche de produits artisanaux chrétiens locaux pour la boutique en ligne de l’association. Après un passage chez une bijoutière copte, nous poussons les portes d’un monastère implanté au cœur du désert à quelques 15 kilomètres de la rive occidentale du Nil mais juste à proximité du grandiose temple funéraire de la reine-pharaonne Hatchepsout, temple tristement célèbre pour avoir été le lieu d’une attaque islamiste en 1997 avec pour bilan 62 touristes assassinés.

En arrivant devant les grilles d’entrée, nous découvrons le nom de ce monastère : Saint Tawadros – Saint Théodore, et ce sont des Tasoni, des sœurs en langue copte, qui nous accueillent.

Elles ne sont pas nombreuses et plutôt courbées par le poids de l’âge, quelques novices viennent faire baisser la moyenne d’âge… la mère supérieure nous invite à partager du café, du thé et des gâteaux au miel produits sur place grâce à des ruches disposées à l’ombre de la montagne.

sos chretiens orient egypte visite louxorLe monastère remonte aux temps pharaoniques, d’ailleurs sur des pierres de l’église nous découvrons des hiéroglyphes et des croix coptes des premiers temps du christianisme ! Etrange mélange des genres, mais à Louxor le destin des premières églises coptes est indissociable de la fin des temples de Ra ou d’Isis. Le plus souvent les temples des anciens dieux furent immédiatement reconvertis en église de Dieu, Isis fut remplacée par des statues de la Vierge Marie et le Christ illumina encore plus la vie des coptes que le dieu soleil lui-même.

Ici, nous ne trouverons pas de l’artisanat local si ce n’est du miel, du lait, des dattes ou encore un potager à en faire rougir n’importe quel agriculteur de la Beauce.

Non, nous trouvons ici un témoignage et des histoires sans âge qui racontent les chrétiens de la Haute-Egypte, les coptes de Louxor, convertis depuis le Ier siècle après Jésus Christ : nous allons à la rencontre de nos frères ainés dans la foi !

Leurs aïeux avaient bâti des temples somptueux et des tombeaux gigantesques, ils sont les héritiers de plus de 5000 ans d’histoire, ils sont aussi parmi les premiers chrétiens du monde, convertis par saint Marc autour de l’an 60 après Jésus-Christ et après lui par les premiers ermites et pères du désert.

Ils ont construit les pyramides et les temples, ils construisent désormais des monastères et des cathédrales. Malheureusement, les temps sont rudes pour les chrétiens de Louxor : la pauvreté extrême est un peu adoucie par les fruits et légumes cultivés par les chrétiens du Nil mais beaucoup reste à faire quant à leur sécurité quotidienne.

Les Frères musulmans criaient « morts aux chrétiens » en 2013, la cathédrale Saint-Georges a été incendiée en 2016 et les enlèvements de jeunes filles chrétiennes et autre attaques se poursuivent toujours à l’ombre de Karnak et de la vieille ville de Louxor.

SOS Chrétiens d’Orient a déjà fait quelques actions dans cette ville située à plus de 12h de Caire en train : distribution de fournitures scolaires à la rentrée et de nourriture à Noël mais sans la générosité des donateurs, l’aide se fait plus rare et aléatoire. Nous souhaitons ainsi mettre en place des donations régulières de nourriture, au moins mensuelle pour les coptes pauvres de Louxor. Un colis alimentaire complet (œufs, beurre, thé, sucre, poulet, riz et pates) et son acheminement coûte 10€. Soutenez notre action.

Les dons pour aider les monastères du désert ou les églises coptes sont libres. Vous aussi venez à la rencontre de nos frères ainés dans la foi, venez à la rencontre des derniers pharaons et des premiers chrétiens du monde !

Jérôme, chef de mission en Egypte.