Irak 2015 : l’enracinement

Depuis août 2014, SOS Chrétiens d’Orient a lancé une chaîne humaine en Irak, auprès des réfugiés. Grâce au soutien sans faille de nos donateurs et de nos volontaires présents sur le terrain, nous avons déjà contribué à sauver des centaines de vies (médicaments, cliniques, pharmacies …), particulièrement des enfants. Hélas, malgré ces bonnes nouvelles, le danger demeure et les souffrances sont toujours là. 

Voilà pourquoi nos dirigeants, Charles de Meyer et Benjamin Blanchard, ont décidé de prolonger notre action dans ce pays pour l’année 2015. Deux volontaires permanents ont été mandatés pour assurer le suivi de notre “mission Irak”. Ils représenteront l’association au sein des instances internationales de coordination (ONU, OMS, etc) et superviseront la réalisation de projets communautaires (écoles, dispensaires médicaux, lieux de vie, etc.).

La mission Irak 2015 a pour but de poursuivre l’aide d’urgence apportée aux familles afin de rendre aux réfugiés leur dignité foulée aux pieds par la barbarie de l’Etat Islamique. Toute cette année 2015, nos bénévoles continueront d’améliorer le quotidien des familles chrétiennes chassées de leur maison. Conformément au cœur de mission que s’est donné SOS Chrétiens d’Orient, ils concrétiseront tous les projets communautaires pouvant assurer un avenir plus serein aux chrétiens déplacés d’Irak.

Après l’ouverture d’une école à Mangesh, l’association va ainsi ouvrir un nouvel établissement scolaire à Ankawa, où sont réfugiés la plupart des chrétiens de la Plaine de Ninive. Les volontaires de la Mission Irak 2015 s’efforceront également d’ouvrir plusieurs centres communautaires au profit des populations réfugiées, afin de renouer les liens sociaux et d’apaiser les tensions au sein des camps.  Chaque jour, nos bénévoles s’efforceront d’améliorer les conditions de vie très rudes et pesantes des victimes.

Actuellement, l’urgence est d’aider le diocèse d’Alqosh, situé à 14 km de la ligne de front. Les bénévoles mettent en place un approvisionnement en nourriture pour nourrir les familles déterminées à rester dans leur village. La tâche est immense et les besoins, innombrables. Pour sauver les réfugiés, nous ne pouvons compter que sur la Providence, l’esprit d’initiative de nos bénévoles et l’inlassable soutien de nos donateurs. C’est beaucoup. Mais face à la menace de plus en plus pressante de l’Etat islamique, face à la maladie, le froid ou la chaleur, la faim et la misère, chaque jour de survie devient un petit miracle. Et chaque geste compte.

Al-Qosh est un petit village chrétien sur le flanc des montagnes kurdes. Situé à 14 kilomètres de la ligne de front, beaucoup de familles ont quitté leur maison, leur travail par peur de voir un jour débarquer les barbares de l’Etat islamique.
Depuis le clocher du village, on peut observer toute la plaine de Ninive d’où s’échappent des nuages de fumées au-dessus des combats. Plusieurs fois par jour, les murs tremblent au son des obus qui tombent.

Faites un don !

Agenda

Pèlerinage de chrétienté Paris Chartres

©2014-2015 SOS Chrétiens d'Orient par DFCOM ...

User Login
Don't have an account? Create one now!