OFFENSIVE DE MOSSOUL : L’ESPOIR RENAÎT POUR LES CHRETIENS D’IRAK

Tanneguy Roblin, Responsable de mission adjoint pour l’association SOS Chrétiens d’Orient œuvre au jour le jour aux côtés des réfugiés irakiens de la Plaine Ninive. Depuis 2 ans, sa mission est d’être présent à leur côté pour leur apporter une aide matériel et présentielles.

photo_2016-10-24_13-59-49

Le 17 octobre 2016 aux environs de 6H30 du matin, les forces irakiennes, kurdes et de la coalition internationale ont lancés une vaste offensive avec pour objectif final la libération de Mossoul, capitale de l’Etat Islamique en Irak. Pour la centaine de millier de déplacé chrétiens de la Plaine de Ninive, l’espoir de revenir dans leur foyer renaît mais un long chemin reste à parcourir.

Les couloirs des camps de réfugiés chrétiens d’Ankawa étaient désert ce matin toutes les familles étaient devant les téléviseurs pour ne pas manquer une seconde de l’évolution de la situation. Certaines n’ayant pas dormit car informé par un membre de leur famille qui combat de l’imminence de l’offensive. Quittant quelques secondes leur écrans, les réfugiés partagent le témoignage d’un espoir retrouvé et de leur prière pour un retour rapide dans leurs foyers. Zarifa, nous confie son optimiste renforcé par ses prières “nous prions tous les jours, mais ce matin, nous avons spécialement prié la Vierge Marie pour qu’elle donne de la force aux combattants sur la ligne de front”. Symbole fort et prémonitoire, la messe d’hier était dite pour tous ceux qui se battent pour la libération et leurs familles”. D’autres témoignent de leur volonté de se battre pour reconstruire : Ibrahim, confie ” Nous retournerons à Bartella pour tout reconstruire”.

jhkgjhUn travail de longue haleine va devoir être menée pour assurer le retour des populations chrétiennes dans leurs villages. Tout d’abord sans sécurité ils ne repartiront pas dans la Plaine de Ninive, les villages chrétiens étant à portée de tir de Mossoul. Le travail de dépollution des mines posées par l’Etat Islamique prendra du temps (estimé de 4 à 6 mois pour un coût de 500 000 euros) ; Chaque maison ayant été truffés d’IED, vous pouvez ouvrir une porte de frigo et ce dernier explosera. Ensuite viendra le temps du nettoyage et de la reconstruction des stigmates de la guerre. Pour cela l’association SOS Chrétiens d’Orient est déjà à pied d’œuvre en préparant activement l’après Daech. Investit auprès des populations elle sera présente directement pour aider les familles à retourner chez elles. Des contacts ont déjà été pris pour apporter une aide au déminage des villages. L’ensemble des projets de l’association ont été pensé de manière flexible afin de pouvoir transporter tout le matériel directement dans les zones libérées et ainsi être présent le plus rapidement avec le plus d’efficacité.

Pour répondre aux besoins d’urgence SOS Chrétiens d’Orient estime les premiers projets à plus d’un millions d’euros.

Alors aidez-nous à les aidez là-bas !

Donner

Faites un don !

Agenda

©2014-2015 SOS Chrétiens d'Orient par DFCOM ...

User Login
Don't have an account? Create one now!